La Cemac réfléchit à  un prolongement des programmes avec le FMI, en solidarité avec le Congo et la Guinée équatoriale

0
64
Le


«Des programmes financiers entre le Fonds monétaire international (FMI) et certains pays de la Cemac arrivent bientôt à  échéance. Que faisons-nous dans la suite ? Faille-t-il prolonger les accords existants pour s’aligner sur le Congo et la Guinée équatoriale dont les arrangements financiers pourraient être comme nous le souhaitons tous, conclus avec le FMI ?»

Les questions ci-dessus ont été posées par Daniel Ona Ondo (photo), président de la Commission de la Cemac le 31 décembre 2018, à  Douala, au Cameroun. C’était à  l’occasion des travaux du comité de pilotage du Programme des réformes économiques et financières de la Cemac. M. Ona Ondo faisait référence au Cameroun, la Centrafrique, le Gabon et le Tchad qui achèvent prochainement [2019-2021] leurs programmes avec le FMI.

Selon Daniel Ona Ondo, cette réflexion tombe sous le sens dans la mesure où, « l’exigence de solidarité que nous impose notre communauté de destin, commande le soutien et le plaidoyer sans faille des institutions communautaires pour soutenir les discussions et initiatives en cours (…) pour permettre à  la Guinée équatoriale et le Congo de conclure un programme financier avec le FMI ».

Source : ABangui

Laisser un commentaire