Centrafrique : Retour de plus de 15.000 réfugiés Centrafricains en trois ans

0
86
Centrafrique


Au moins 15.000 réfugiés Centrafricains sont retournés au pays depuis trois ans. C’est ce qu’a fait savoir le président Touadera dans son discours bilan à  l’occasion de son troisième anniversaire à  la tête du pays.

Les violences de 2013 à  2015 ont fait fuir des centrafricains à  l’extérieur du pays surtout dans les pays limitrophes. Après le retour à  l’ordre constitutionnel, un programme a été lancé par le gouvernement ainsi que plusieurs partenaires pour encourager les réfugiés à  retourner au pays pour contribuer à  son développement. C’est dans cette vision que plusieurs projets sont nés à  l’exemple de Connect mis en œuvre par l’ONG Internews et ses partenaires comme le RJDH pour informer régulièrement les réfugiés sur les reformes dans le pays.

Le président Centrafricain Faustin Archange Touadera est revenu sur les actions du gouvernement dans le domaine de l’action humanitaire et la réconciliation nationale. « Les efforts déployés par le Gouvernement ont permis la prise en charge des déplacés internes et des réfugiés. Aujourd’hui, environ 4 100 réfugiés ont bénéficié de rapatriement facilité et 10.000 retours spontanés ont été enregistrés », a-t-il fait savoir.

Le retour des déplacés et des réfugiés va ensemble avec les actions de réconciliation nationale et le vivre ensemble. Pour Faustin Archange Touadera, la réconciliation nationale demeure un combat de chaque instant qui doit être gagné ensemble. « Je me suis donc engagé personnellement et je peux vous assurer à  nouveau que cette réconciliation est bel et bien en marche. C’est dans ce but que vingt-quatre (24) Comités Locaux de Paix et de Réconciliation ont été mis en place et sont opérationnels dans six (6) régions sur les sept (7) que compte notre pays », a soutenu le chef de l’Etat Centrafricain.

La troisième année de mon mandat a vu naître différentes initiatives de paix et de réconciliation nationale. Ces initiatives, couronnées par celle de l’Union Africaine, ont abouti à  la signature d’un Accord politique de la paix et de réconciliation le 6 février 2019, au grand soulagement de tout le monde.

Trois ans au pouvoir, plusieurs initiatives de paix ont été menées afin de faciliter le retour des déplacés et des réfugiés. Cependant, plusieurs milliers de personnes restent encore en situation de déplacement dans le pays et à  l’extérieur de la Centrafrique.

Selon les données du HCR, au 28 février 2019, au total 590.941 réfugiés Centrafricains sont encore en exil, principalement dans les pays limitrophes. 275.711 vivent au Cameroun, 172.403 en RDC, 102.104 au Tchad, 31.688 au Congo Brazzaville, 7.000 au Soudan et 2013 au Soudan du Sud.

En ce qui concerne le déplacement interne, le HCR dénombre 655.956 déplacés pendant la même période alors que la Centrafrique reçoit 7.055 réfugiés de diverses nationalités dont la plupart viennent du Soudan du Sud et vivent sur le camp des réfugiés à  Obo.

Source : ABangui

Laisser un commentaire