Centrafrique : Le premier conseil du gouvernement Ngrébada sur fond de la position coriace du président Touadéra

0
72
Centrafrique


Le premier conseil des ministres du gouvernement Ngrébada s’est tenu le 28 mars 2019 sous la présidence du Chef de l’Etat Faustin-Archange Touadéra.

Ce conseil des ministres est l’occasion pour le président de la République et le premier ministre Firmin Ngrébada, d’évaluer en quelques jours, les nouveaux ministres qui prennent déjà  leur service. Il est également question pour la haute autorité de donner des instructions claires à  ceux qui sont appelés à  contribuer dans la gestion du pays.

La position du président Touadéra est ferme et très sévère à  l’endroit des ministres qui tenteraient de saboter la feuille de route qui leur est donnée, disant de sacrifier son régime.

C’est pour dire que les nouveaux ministres qui sont entrés en action, n’ont aucun droit à  l’erreur. D’ailleurs, au cours de ce premier conseil des ministres, le président Touadéra aurait situé les membres du gouvernement qu’il n’hésitera pas à  chasser les « mauvais élèves » d’ici trois mois.

Les détournements, la confiscation de biens de l’Etat, la corruption, le clientélisme, le clanisme et la traitrise sont haïs par le président Touadéra qui a indiqué au cours de ce conseil que les incompétents doivent s’inquiéter déjà  du sort qui leur sera réservé.

Qui parmi ces nouveaux ministres vont coller la honte au nez des centrafricains d’ici peu de temps ? lepotentielcentrafricain.com dans ses enquêtes et analyses en sait quelque chose de ceux qui vont accomplir ou pas, la mission qui leur est confiée.

Le président Touadéra qui tient à  rendre un bon compte aux centrafricains d’ici la fin de son premier mandat, ne joue plus à  l’indulgence, ni à  la tolérance. Ceux qui méritent ont leur place et ceux qui ne sont pas à  la hauteur de la tâche seront virés sans délai.

@Bienvenu ANDALLA,

Source : ABangui

Laisser un commentaire