Centrafrique: Le président Touadéra prouve une fois de plus sa bonne foi, que dire finalement avec ce gouvernement Ngrébada 2 ?

0
117
3ème


Bangui, Le président Faustin-Archange Touadéra et son premier ministre Firmin Ngrébada ont rendu public la liste des membres du gouvernement, notamment le « compliment d’Addis-Abeba » à  ceux qui se sont agités à  rentrer dans le vif du sujet, disant pour obtenir des postes politiques au haut sommet de l’Etat.

Qui va encore contester ce que viennent de prouver le président et le premier ministre pour leur bonne volonté à  travers la mise en application de l’Accord de Khartoum et les discussions d’Addis-Abeba ? En tout cas, le gouvernement qui vient d’être publié répond malgré tout, aux attentes du peuple centrafricain. Mais, en dessous de tout ce qui vient d’être fait, il y’a des mauvaises prétentions.

Le moins que l’on puisse retenir de ce feuilleton, le président Touadéra et son premier ministre Ngrébada restent toujours sereins pour le processus du dialogue, de la paix et de la cohésion sociale qui sont une réalité.

C’est pourquoi, le récent gouvernement Ngrébada qui a fait son unanimité, est la preuve de la bonne volonté du régime en place qui est engagé pour la bonne cause de son peuple.

Que dire encore pour ceux-là  qui discréditent constamment les bonnes œuvres de l’homme de fort de Bangui et son premier ministre Ngrébada qui sont à  pied d’œuvre de la mission qui leur est confiée par le peuple centrafricain ?

Après la publication du nom des nouveaux entrants du gouvernement, les lèvres boudent et font des commentaires qui n’ont aucun sens (les politiques de l’opposition diront autre chose). Nous sommes en politique et toutes les stratégies sont possibles à  utiliser. Laissons donc le temps à  ces nouveaux ministres qui sont nommés de nous prouver de quoi ils sont capables. Ceux qui désistent, ont leur raison, mais nous savons tous qu’ils sont des fuyards de la responsabilité qui leur est confiée. Car, à  vrai dire, ils ne sont pas à  la hauteur. Qui dit le contraire !

Restons toujours sereins de ce qui adviendra de toutes ces manœuvres politiques et l’avenir nous le dira un peu plus avec ces bourreaux du peuple centrafricain qui ne pensent qu’à  leur ventre. Vous êtes nommés, assumez seulement votre responsabilité ! Pourquoi fuir ! N’est-ce pas que vous voulez d’un poste de responsabilité !

Wait and see !

Source : ABangui

Laisser un commentaire