Centrafrique : Plusieurs chefs rebelles entrent au cabinet du premier ministre

0
93
Premier


BANGUI, Deux jours après le remaniement technique du gouvernement inclusif d’après l’accord de paix, le gouvernement ouvrent la primature aux chefs rebelles dont Ali Darras et Mahamat Alkatim.

Suite au décret N°19.074 du 24 mars 2019, portant nomination de certaines personnalités au cabinet de la primature, le président centrafricain Faustin Archange Touadera et le premier ministre Firmin Ngrebada viennent de nommer d’autres représentants et chefs rebelles au cabinet du premier-ministre.

Selon ce décret, Clarisse Sayo et Hassan Bouba sont nommés ministres Conseillers spéciaux à  la primature. Jean de Dieu Ngaissona est alors nommé ministre conseiller.

Aux postes des Conseillers spéciaux, Amadama Chaibou est nommé conseiller spécial, chargé des relations avec le monde arabe.

Trois Conseillers militaires sont en charge des unités spéciales mixtes de sécurité notamment Bi Sidi Souleymane qui s’occupe de la zone Nord-Ouest, Mahamat Alkatim du Centre-nord et Ali Darassa de Nord-est.

Deux conseillers figurent dans la liste notamment Ghislain Bria qui se charge des unités mixtes de sécurité et Amlas Aroun en charge du développement du commerce.

Trois chargés de mission sont aussi connus dans ce décret. Simon Pierre Passi Ingam devient chargé de mission pour la promotion des petites et moyennes entreprise, Thierry Cyprien Mpondo, chargé de mission en matière de l’action humanitaire et Adriss Amadou Lamoum, chargé de mission en matière de l’hydraulique et de l’énergie renouvelable. Selon ce décret, les conseillers spéciaux ont rang et prérogatives des ministres délégués.

Source : ABangui

Laisser un commentaire