La compagnie « Air CEMAC » liquidée

0
56
Air


Les travaux de la 14ème conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEMAC, ont pris fin dimanche, dans la capitale tchadienne, N’Djaména, avec un communiqué final résumant plusieurs décisions dont la plus marquante est la liquidation de la compagnie « Air CEMAC » que partageait les Etats membres.

Après des questions sécuritaires, économiques et de réformes, les chefs d’Etats et de gouvernement ont évoqué, la liquidation de la Compagnie Communautaire « Air-CEMAC, et l’affectation du boni de cette liquidation. Ainsi, la Conférence, a, d’une part, adopté deux Actes Additionnels qui abrogent l’un la création de ladite compagnie et l’autre la fixation de son siège et, d’autre part, a décidé de rétrocéder les apports des Etats membres au Fonds de Développement de la Communauté (FODEC).

« S’agissant de la finalisation des Réformes Institutionnelles de la CEMAC », la Conférence a décidé de l’élection des Députés au Parlement Communautaire de la CEMAC au suffrage universel indirect et de l’autonomisation des Ecoles communautaires.

Elle a invité, en conséquence, la Commission à  lui présenter, à  sa prochaine session, les modalités d’organisation de cette élection, note le communiqué.

Sur l’état de la mise en œuvre de la libre circulation des personnes en zone CEMAC, les Chefs d’Etat ont adopté la Politique Commune d’Émigration, d’Immigration et de Protection des Frontières de la CEMAC.

A cet égard, mentionne le document, la conférence a instruit le Président de la Commission de la CEMAC, d’une part, d’accélérer l’application de l’Acte Additionnel portant suppression de visa pour tous les ressortissants de la CEMAC circulant dans l’espace communautaire, et, d’autre part, de mener des actions vigoureuses pour la mise en œuvre de ladite Politique Commune.

Les ministres des Finances ont été appelés à  une stricte application du mécanisme autonome de financement de la Communauté et de procéder, au plus tard le 31 décembre 2019, l’apurement de l’intégralité des arriérés dus au 31 décembre 2018 par les Etats.

Une amélioration de la gouvernance au niveau de l’ensemble des Institutions communautaires a été aussi recommandée et une exhortation a été faite pour que soit approfondi la réflexion sur les sources alternatives de financement de la Communauté.

La quinzième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC se tiendra à  Yaoundé au Cameroun, sous Paul BIYA, désigné président en exercice de la CEMAC

Source : ABangui

Laisser un commentaire