vendredi, avril 19, 2019
Accueil Societé Journée mondiale de l’eau : 34% seulement de la population y a...

Journée mondiale de l’eau : 34% seulement de la population y a accès en Centrafrique

0
54
Oxfam à Bria pour la fourniture de l'eau

BANGUI, 22 mars 2019
(RJDH)—Le monde célèbre ce 22 mars la journée mondiale de l’eau. En
Centrafrique, l’accès à l’eau reste un problème majeur.

Malgré
la potentialité importante des ressources en eau du pays, la situation de
l’alimentation en eau potable en Centrafrique reste marquée par une
insuffisance des ouvrages et infrastructures tant en milieu urbain qu’en milieu
rural. Cette situation est caractérisée par un faible taux de couverture en eau
de l’ordre de 34 %.

A certains endroits de la RCA, les populations
utilisent l’eau de marigot pour leurs besoins quotidiens.
Il faut parcourir des kilomètres pour trouver un point d’eau, pas toujours
propre à la consommation.

La politique en approvisionnement en eau potable
reste faible et il sera important d’adopter une politique de « Un forage,
Un quartier, Un forage, Un village ».

La fourniture en eau potable reste en
grande partie entre les mains des humanitaires sur les sites des déplacés et
les quartiers de retour.

Selon l’Unicef, sur les 1,9 million
de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable, 950 000 sont des enfants, et
les normes de base en matière d’eau et d’assainissement ne sont pas respectées
dans de nombreux sites de personnes déplacées.

En 2018, par exemple, Selon
les faits et chiffres du CICR donnés par le département WATHAB , cette
organisation humanitaire a fourni de l’eau potable à 650 000 personnes notamment,
470 000 personnes ont bénéficiés des réhabilitations des systèmes de distribution
d’eau potable en milieu urbain à Bangui et à Ndélé.

« Plus de 100 000
personnes ont bénéficié de la construction et réparation de plus de 180 forages
en milieu rural.  Plus de 80 000
personnes ont eu accès à l’eau potable et des infrastructures sanitaires sur
les sites de déplacés de Kaga-Bandoro, Bambari, Alindao et Markounda »,
selon toujours CICR.

YCICR projette en 2019, la canalisation d’eau à Bouar et Bangui. Il est déjà construit à Kaga-Bandoro, neuf forages.

Source : RJDH

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com