Centrafrique : Sept personnes mortes et plusieurs autres blessées après les affrontements entre les 3R et autodéfenses à  Koundé

0
226
Groupe


BABOUA, Des combats ont opposé des éléments des 3R de Sidiki et les autodéfenses de Koundé, commune sise dans la sous-préfecture de Baboua dans la Nana-Mambéré à  l’ouest du pays depuis le 19 et 20 mars. Selon des sources locales, sept personnes auraient été tuées et plusieurs autres blessées après ces affrontements entre les deux groupes rivaux dans la localité.

Tout a commencé après l’assassinat du Maire de la commune de Koundé, Ndanga Sylas, par des éléments de Sidiki le 19 mars dernier. Des échanges de coups de feu se sont fait entendre entre les deux groupes dans la soirée du 19 mars au moment de l’enterrement de l’autorité municipale tuée par ces hommes armés. Un des éléments des 3R a trouvé la mort par la suite selon une source locale qui a souhaité garder l’anonymat explique

« Hier 20 mars, il y a eu des accrochages entre les éléments des 3R de Sidiki et les autodéfenses du village au moment de l’enterrement du maire de Koundé. Lors du combat, un des éléments des 3R a été tué, ce qui a occasionné une vague de mouvements des habitants des villages Mbartoua, Kaguené, Alim Ngakouzou. Ces villages se sont immédiatement vidés de leus habitants après l’ accrochages » a expliqué un notable de Koundé.

Des femmes et des enfants ont fui leur localité pour trouver refuge dans la ville de Béloko et Cantonnier, villes frontalières avec le Cameroun. Des sources proches de la gendarmerie ont indiqué que ce 21 mars 2019, « la situation est calme ».

Les affrontements entre les éléments autodéfenses de Koundé et des 3R de Sikidi interviennent deux jours après l’assassinat du Maire de la commune de Koundé le 19 mars dernier.

Source : ABangui

Laisser un commentaire