Centrafrique : La reconfiguration du gouvernement obtenu à  Addis-Abeba

0
100
Cérémonie


Le gouvernement et les 14 groupes armés sont tombés d’accord sur la reconfiguration du gouvernement Ngrebada 1. C’est la conclusion, selon des sources bien introduites des pourparlers qui ont eu lieu durant trois jours à  Addis-Abeba.

Alors que les groupes armés réclamaient la démission de Firmin Ngrebada, c’est plutôt sur la reconfiguration que ces derniers et l’exécutif sont tombés d’accord. De sources autorisées, cet accord est survenu hier tard dans la nuit après plusieurs échanges entre le Commissaire Paix et Sécurité de l’UA, Smaïl Chergui, et les protagonistes de l’Accord de Khartoum.

Un proche du premier ministre, Firmin Ngrebada, parle «d’une solution équilibrée en faveur de la république». au micro de nos confrères de rfi, Igor Lamaka, un des porte-paroles des groupes armés, se réjouit de ces conclusions «qui engagent une nouvelle dynamique dans la mise en place d’un gouvernement inclusif conformément à  l’art.21 de l’accord de Khartoum », s’est-il félicité.

La reconfiguration du gouvernement Ngrebada était attendue à  l’issue des pourparlers d’Addis-Abeba censés résoudre les différends nés le 03 mars avec la publication du gouvernement dans lequel 21 proches du Président Touadera étaient reconduits.

Dans ces conditions, le duo Firmin Ngrebada-Faustin Archange Touadera devra dans les prochains jours se séparer d’au-moins une dizaine de leurs proches pour faire de la place aux 14 groupes armés.

14 Groupes armés Addis-Abeba Faustin Archange Touadera Firmin Ngrebada-Faustin Smaïl Chergui UA

Source : ABangui

Laisser un commentaire