Aérien : RwandAir conclut un partenariat stratégique avec Congo Airways

0
84
RwandAir dessert des vols longs-courriers en reliant son hub de Kigali à des villes incontournables en Asie et en Europe notamment Guandzhou, Mumbai, et Londres.

RwandAir va renforcer ses lignes à la suite de l’accord conclu avec Congo Airways. La compagnie rwandaise en pleine croissance, qui dessert 26 destinations principalement en Afrique, se repositionne ainsi en Afrique centrale face à la concurrence, conformément à son objectif de s’assurer une rentabilité et de faire du pays enclavé un hub régional voire africain.

RwandAir, la compagnie aérienne rwandaise, a annoncé ce jeudi 21 mars l’ouverture prochaine d’une ligne entre Kigali et Kinshasa via Goma. L’information a été donnée par la Directrice Générale du groupe, Yvonne Manzi Makolo, qui s’est exprimée à la sortie d’une rencontre avec le chef de l’Etat Congolais, Felix Tshisekedi. L’accord, en cours de négociation, devrait également permettre l’exploitation de l’espace aérien rwandais par la compagnie Congo Airways.

Par cet accord, RwandAir, l’une des plus grandes compagnies aériennes en Afrique, derrière Ethiopian Airlines, South Africa Airways, Kenya Airways et Royal Air Maroc, veut se positionner comme la « compagnie aérienne de choix évident sur les marchés qu’elle dessert ».

Depuis sa plateforme de Kigali où elle opère, RwandAir est l’une des compagnies aériennes à la croissance la plus rapide. Sa flotte parmi les plus récentes et les plus modernes du Continent africain, comporte quatre Boeing 737-800NG, deux 737-700NG, deux CRJ900NG, ainsi que deux Bombardier Q-400NG. Rwandair a également à son actif deux nouveaux Airbus A330 à triple classe. La compagnie nationale aérienne rwandaise dessert 26 destinations, situées en majorité en Afrique. RwandAir dessert des vols longs-courriers en reliant son hub de Kigali à des villes en Asie et en Europe notamment Guandzhou, Mumbai, et Londres.

Lire aussi : Six femmes africaines aux commandes d’entreprises publiques stratégiques

De son côté, Congo Airways dispose d’une flotte de 4 appareils dont deux Airbus A320-216 et deux avions à turbopropulseurs Bombardiers Q400. La compagnie envisage d’élargir sa flotte avec d’autres appareils du type Airbus et Bombardier en vue d’étendre sa couverture en interne et à l’international.

Lire aussi : Aérien : Congo Airways se rêve en compagnie panafricaine

Pour la partie Rwandaise, en desservant la République démocratique du Congo, RwandAir continue sa stratégie de concrète. Le pays des Mille collines enclavé, très présent en Afrique de l’ouest depuis son hub, a une stratégie sur le long terme, incluant la rentabilité. En dépit d’une hausse constante de ses revenus estimés à 99,8 millions de dollars en 2016, contre 95,2 millions en 2015, le groupe reste déficitaire. La compagnie compte toujours sur les subventions étatiques, avec un objectif de rentabilité dans les prochaines années.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire