Clôture des travaux de la première session ordinaire du Conseil économique et social

0
97
Centrafrique


Le Président du Conseil économique et social (CES), Alfred Taïnga-Poloko, a clos, lundi 18 mars 2019 à  Bangui, les travaux de la première session ordinaire de ladite institution pour l’année 2019, en présence des présidents des institutions républicaines.

Pendant un mois, le Conseil économique et social a notamment débattu les thématiques liées aux questions économiques et financières, sociales, culturelles et environnementales ou au leadership transformationnel, visant à  préparer la Centrafrique, ses populations et ses leaders aux grands défis d’un monde en constante mutation.

Selon Alfred Taïnga-Poloko, au cours de cette première session ordinaire, trois demandes d’avis sur les projets de loi portant droit d’autres et droits voisins, le projet de loi portant sur les médicaments, les autres produits de santé et la pharmacie ainsi que le projet de loi portant création de l’office national du coton ont été transmis par le gouvernement au CES.

Le Président Poloko a lancé un appel pressant aux signataires de l’accord de paix en Centrafrique et surtout aux groupes armés qui se rencontrent une nouvelle fois à  Addis-Abeba, en Ethiopie, en faveur d’un compromis dynamique et républicain qui privilégie la paix, l’unité nationale, la cohésion sociale, et la reconstruction impérative de notre pays.

Le CES a recommandé entre autres au gouvernement de finaliser le projet fibre optique afin de favoriser l’Interconnexion de notre pays à  l’autoroute mondiale, de réduire les taxes d’importation sur les matériels informatiques, la nécessité de mettre un terme à  la crise politique et sécuritaire comme préalable au redressement de l’économie centrafricaine.

Au cours de cette première session ordinaire les Conseillers ont renouvelé pour un mandat d’un an leur bureau composé de cinq membres, dont deux vice-présidents, un questeur et deux rapporteurs généraux.

Source : ABangui

Laisser un commentaire