Fin à  Bangui du conclave des directeurs généraux des douanes des régions d’Afrique occidentale et centrale

0
139
Une


Le Directeur de cabinet du ministère des Finances et du Budget, représentant le ministre Henri-Marie Dondra, empêché, a mis un accent particulier sur les volontés politiques, les ressources humaines et le renforcement des synergies des secteurs public et privé dans un cadre des affaires apaisées afin de donner de nouvelles impulsions aux administrations douanières d’Afrique, à  la clôture, vendredi 15 mars 2019, de la 24ème conférence des directeurs généraux des douances de 23 pays d’Afrique occidentale et centrale et membres de l’Organisation Mondiale des douanes (OMD).

Ces assises se sont achevées sur la formulation de nombreuses recommandations axées sur la modernisation et l’efficacité des administrations douanières que le Directeur général des douanes et droits indirects de la République Centrafricaine, Frédéric-Théodore Inamo, a liées au plan stratégique régional 2018-2022, au transit et à  l’inter-connectivité, à  la mesure de la performance.

Ces mêmes recommandations ont pris en compte la zone de libre échange continentale africaine, les ressources humaines, les sociétés d’inspection, l’accord de facilitation des échanges de l’OMC (Organisation mondiale du commerce), les frontières et les échanges commerciaux ainsi que les mouvements des personnes et des marchandises.

Considérant que ces recommandations devraient servir de boussole aux administrations douanières des régions de l’Afrique occidentale et centrale au cours de l’année 2019, M. Inamo a émis le vœu que soient observées les bonnes pratiques internationales, en rappelant la Convention de Kyoto révisée et l’accord de l’OMC sur la facilitation des échanges.

Le Vice-président de l’OMD/AOC, Sangaré Toumani, s’attend, quant à  lui, à  ce que les recommandations de la 24ème conférence des directeurs généraux des douanes d’Afrique de l’ouest et centrale soit effectivement mises en œuvre pour permettre aux administrations douanières de jouer pleinement leur rôle de recouvrement des recettes publiques, de facilitation des échanges et de sécurité des citoyens.

En marge de cette 24ème conférence, à  laquelle a pris part, le secrétaire exécutif de l’OMD, Kunio Mikuriya, M. Toumani a été élevé au grade de commandeur dans l’ordre de la reconnaissance centrafricaine.

Source : ABangui

Laisser un commentaire