Les soldats de la paix sont nos héros » : La MINUSCA et l’ONU se charge de la paix

0
29
Journée


En 2013 la République centrafricaine a vécu une guerre sanglante pour la prise du pouvoir. Lors du conflit des milliers d’innocents sont tombés en victimes.

L’ONU a très bien compris que la violence sans contrainte ne peut durer, car le gouvernement de François Bozizé et son armée n’ont pu régler la situation.

Il était alors décidé de déployer un contingent de pacificateurs dans la République pour stabiliser la situation en RCA.

Malgré cela, il était impossible de prendre la situation sous contrôle complet… La guerre continuait. Le problème du contingent de l’ONU était que leur nombre était non suffisant et les combats avaient lieu presque dans toutes les préfectures du pays. Pour cela l’ONU a décidé de créer la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique.

Juste après qu’ils ont commencé leurs activités en 2014, le niveau de violence dans la République a vite diminué.

Les forces gouvernementales sont restées les bras croisés faute d’armement, laissant la situation se dérouler elle-même. Pendant cette affreuse période pour le pays c’était seulement la MINUSCA qui a pu défendre la RCA, en protégeant le pays et le gouvernement des attaques des groupes armés.

Aujourd’hui les nouveaux « alliés » du nouveau Président Faustin-Archange Touadera essayent de s’attribuer tous les efforts faits par la MINUSCA. Ça concerne non seulement la Russie. Selon l’avis de la plupart des membres du gouvernement, la dernière a pu presque seule réconcilier les parties du conflit à  travers les accords de Khartoum. C’est bien que Bangui n’oublie pas les autres participants du dialogue non plus, dont l’Union africaine, le Soudan et l’ONU.

Mais cette paix est si faible, qu’elle peut échouer à  tout moment. Les soldats de la paix ont déjà  été témoins des accords comme le dernier. Ils ont tous fini par une nouvelle vague de violences. C’est grâce à  la MINUSCA que la RCA est aujourd’hui calme et stable. C’est précisément les soldats de la paix qui sont en train de défendre les habitants locaux des attaques des groupes armés, même si c’est le devoir des forces de sécurités intérieures gouvernementales… Ou au moins des mercenaires russes, qu’on peut souvent rencontrer se promenant en RCA.

Les habitants de la République le savent c’est qui qu’on doit remercier pour la paix… et ils le font.

Il n’est pas indispensable d’imposer les pourparlers de Khartoum, parce que les Centrafricains voient qu’ils ne fonctionnent pas.

Il faut avouer que la situation en RCA reste encore instable, mais il est impossible de ne pas voir les progrès qui se passent grâce aux efforts de la MINUSCA et l’ONU. Surtout si on compare ce qui s’est passé en 2014 et ce qu’on a aujourd’hui. Pour cela les Centrafricains n’ont pas besoin des nouveaux groupes « militaire-politiques », de la Russie, ni du gouvernement de la RCA, car ils ont déjà  les soldats de la paix.

Source : ABangui

Laisser un commentaire