Le Congolais Jean-Pierre Bemba présente sa facture à  la Cour pénale internationale

0
49
L`ancien


Le dirigeant politique réclame 68,6 millions d’euros pour « erreur judiciaire » et pour les « dommages » infligés à  ses biens pendant ses dix années de détention provisoire.

Jean-Pierre Bemba a présenté une note pour le moins salée à  la Cour pénale internationale (CPI) : 68,6 millions d’euros, soit presque la moitié du budget annuel de l’institution. Acquitté en appel en juin 2018 pour les « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité » commis en Centrafrique en 2002, le président du Mouvement pour la libération du Congo (MLC) réclame 26,2 millions d’euros pour ses dix années de détention préventive, auquel s’ajoutent 42,4 millions d’euros pour « dommages » infligés aux propriétés de l’homme d’affaires.

Source : ABangui

Laisser un commentaire