Centrafrique : un homme torturé et assassiné par des Seleka à Bria.

0
98

Bria (CNC) – Un homme de 23 ans, employé d’un prestataire de l’ONG Oxfam a été torturé et assassiné par des rebelles de la Seleka ce mardi 12 mars 2019.

Selon des informations recoupées sur place, l’acte criminel a eu lieu au quartier Piya, au sud-ouest de la ville de Bria aux environs de 11 heures lorsque la victime, qui travaillait pour un prestataire du service de forage de l’ONG internationale Oxfam a été arrêtée puis torturée à mort par trois combattants rebelles du FPRC.

D’après les témoins de la scène, ce mardi vers 11 heures, alors qu’une dizaine d’employés d’un prestataire de l’ONG Oxfam creusaient du forage d’eau au quartier Piya, trois rebelles du FPRC se sont présentés devant eux afin de leur poser des questions sur une affaire de disparition des Rangers et treillis militaires dans une habitation située non loin d’eux.

Pour eux, le coupable est bien désigné, c’est le jeune employé de 23 ans qui est chargé de récupérer dans la matinée les matériels du forage dans l’habitation en question.

Le jeune homme, qui nie catégoriquement d’avoir vu, encore moins voler des chaussures militaires avant de venir travailler, a été passé à tabac par les trois rebelles devant tous ses collègues.

Comme si cela ne suffisait pas, le jeune est embarqué manu militari pour la destination de « Calvère », un lieu qui se situe derrière une colline qui surplombe la ville.

Entre temps, l’employeur de la victime, qui a été alerté sur la situation de cette dernière, contacte à son tour le bureau de l’Oxfam pour tenter de négocier avec les rebelles. Peine perdue, le sors du jeune est déjà scellé avant même l’arrivée des soldats de la Minusca.

Il est mort au « Calvère » vers 13 heures ce mardi 12 mars 2019 à la suite de sa torture.

Dans le camp des déplacés du PK3 où réside la victime, c’est la consternation totale à l’annonce de la nouvelle.

 

Laisser un commentaire