Centrafrique:Le Bataillon amphibie outillé dans la sécurisation fluviale

0
96

Les éléments du Bataillon Amphibie en fin de session de formation sur la navigation fluviale

Les éléments du Bataillon amphibie équipés par la France et la Chine sont désormais opérationnels grâce à la coopération militaire entre la France et la République Centrafricaine. Ceux-ci ont fait une démonstration sur le fleuve Oubangui avant réception de leurs certificats le 7 mars à Bangui.

L’armée centrafricaine en pleine restructuration se déploie sur toute sa forme. C’est dans ce contexte que la Chine et la France ont équipé le Bataillon amphibie avec de matériels logistiques aux fins d’accomplissement de leur mission.

Pour le Sous-chef d’état major, Colonel Service, cet appui est salutaire et permet le rapprochement de l’armée dans son devoir de protection de la population. « 25 éléments dont 4 filles ont reçu la formation sur la gestion de moteur Honda et Yamaha et sur la navigation fluviale. Dans un passé récent, il y a des naufrages sur le fleuve et à partir de ce moment, ces éléments vont porter secours en cas de danger » a-t-il indiqué.

Il a en outre ajouté que ces moyens vont permettre la lutte contre la drogue de l’autre rive en RDC.  » Il y a beaucoup de traversée avec comme corolaire le trafic de drogue. Ces éléments équipés vont aussi lutter contre ce trafic de drogue » a-t-il poursuivi.

Un geste qui rassure les navigateurs dans la sécurisation fluviale. « Notre frontière fluviale est perméable et ne favorise pas un meilleur contrôle. Avec ces moyens mis à disposition nous serons à même de contrôler la navigation fluviale  » a martelé un récipiendaire du bataillon amphibie.

Les éléments des forces armées françaises basées au Gabon font le déplacement de Bangui pour la formation et renforcement de capacité opérationnelle des FACA du bataillon des forces navales.

 

 

RNL

Laisser un commentaire