Le groupe camerounais de transport “Touristique Expressâ€� s’implante bientôt en Centrafrique

0
57
Le


Bangui, Centrafrique (ADV) – La société de transport Touristique Express, de droit camerounais va élargir sa couverte en Centrafrique. Une annonce faite jeudi 28 février à  l’issue de l’audience accordée par le chef de l’Etat centrafricain Faustin Archange Touadéra au président directeur général Ibrahima Yaya et sa délégation en présence de l’ambassadeur du Cameroun en Centrafrique.

Le retour à  la normalité dans le pays attire de plus en plus des investisseurs vers la Centrafrique, autrefois présentée comme l’enfer et pays où il est impossible de faire des affaires. Le secteur des transports reste fertile, raison pour laquelle Touristique Express a choisi de desservir ce pays à  fort potentiel commercial et qui s’ouvre vers le Cameroun pour s’approvisionner.

Le président de la République, Faustin Archange a reçu en audience une délégation des transporteurs camerounais conduite par l’ambassadeur du Cameroun en RCA Nicolas Nzoyoum. Invitée par le commissionnaire national, la délégation du groupe Touristique Express-AFRETRANS a été conduite par le président directeur général Ibrahima YAYA.

L’implémentation du groupe Touristique Express en République centrafricaine dans le secteur du transport des biens et des personnes était au centre de cette rencontre mais aussi la paix qui revient après la signature de l’accord de paix. « Cette occasion nous a permis d’exprimer au président Touadéra notre satisfaction au sujet de la signature de l’accord de paix entre le gouvernement centrafricain et les groupes armés car sans la paix, le développement du secteur de transport ne pourrait être florissant », a confié Ibrahima Yaya.

Touristique Express a une expérience de 20 ans dans le secteur de transport des biens et des personnes au Cameroun. Ce groupe compte déployer en Centrafrique un système de transport sécurité et de confort.La Centrafrique attend l’arrivée imminente à  Bangui des bus du groupe Touristique Express. Ces moyens de transport, permettront de desservir le pays. L’axe Bangui-Béloko qui relie la RCA au Cameroun sera le premier à  être desservi.

Toutes les sociétés de transport en Centrafrique sont tombées en faillite suite aux crises que le pays a connues. Quelques entreprises privées continuent à  desservir la capitale et l’axe Bangui-Béloko, très économique pour le pays.

Source : ABangui

Laisser un commentaire