Centrafrique/Passation de service : « Je suis perspicace de l’immensité de la tâche qui m’est confiée et ses indélicatesses », dixit Firmin Ngrébada

0
144
Firmin


Mercredi 27 février 2019, le nouveau premier ministre centrafricain Firmin Ngrébada a pris officiellement service lors d’une passation de service avec son prédécesseur Simplice-Mathieu Sarandji.

C’est un jour exceptionnel pour la République Centrafricaine qui a su l’entrer en action de son nouveau premier ministre qui a fait l’unanimité de toutes les entités que ça soit politique, groupes armés et société civile.

Le jour de cette passation de service, c’est une attitude d’émotion totale affichée par tout le personnel de la Primature qui, avec les sourires aux lèvres, accueillent très chaleureusement le nouveau premier ministre qui a pris service pour conduire le gouvernement du président Touadéra à  bon port.

Lepotentielcentrafricain.com qui était présent ce jour, n’a pas loupé un seul geste de cette cérémonie très riche qui immortalise le régime du président Touadéra qui vient de nommer un nouveau premier ministre pour son premier quinquennat.

Ce que l’on peut retenir de cette passation de service est que, les deux personnalités à  huis clos dans le Cabinet, se sont mis d’accord sur un certain nombre de choses qui ne sont pas relevées à  la presse. Mais, en toute réalité, c’est le secret d’Etat et ce sont des consignes qui consistent à  conduire la RCA dans un climat de paix, de la sécurité, de la réconciliation et de l’émergence totale.

Au sortir de ce tête-à -tête entre ces deux personnalités, le nouveau premier ministre Firmin Ngrébada s’est confié à  lepotentielcentrafricain.com en ces termes : « je suis perspicace de l’immensité de la tâche qui m’est confiée par le Président de la République Chef de l’Etat. Et je ne ses indélicatesses. Nous sommes attachés aux priorités de l’heure suite aux directives du Chef de l’Etat et surtout des conclusions de l’Accord de Khartoum signé à  Bangui. Ce qui nous intéresse, c’est l’application de l’Accord de Bangui en tenant compte des engagements pris, en vue de mettre fin à  la fin aux différends que notre pays connait. », C’est du moins ce qu’on a retenu de l’impression du nouveau premier ministre centrafricain.

Pour le premier ministre sortant Simplice-Mathieu Sarandji : « C’est un honneur pour moi de céder la place à  mon Cadet, à  un Homme d’Etat comme Firmin Ngrébada qui vient de prendre le relais de ce qu’on a commencé et pour en finir ensemble. Je ne doute pas de sa compétence et je suis sà»r qu’il sera à  la hauteur de la tâche qui lui est confiée. L’essentiel pour nous, c’est le retour à  la paix, la stabilité de notre pays et son développement ».

Il faut noter que la passation entre les deux personnalités a été passée dans une bonne ambition et la Rédaction de lepotentielcentrafricain est consciente que Firmin Ngrébada continuera ses bonnes actions afin d’aider le régime de Bangui à  sortir les centrafricains de leurs soucis.

Hervé BINAH

Source : ABangui

Laisser un commentaire