Centrafrique : tension entre les commandants de la Seleka à  Ippy

0
99
Centrafrique


Depuis jeudi 21 février dernier, la tension ne cesse de monter d’un cran entre les généraux de la nouvelle force coalisée de la Seleka à  Ippy.

Selon les nouveaux dispositifs militaires de la force coalisée de l’UPC, du MPC et du FPRC, sur l’ensemble du territoirenationale, un seul commandant en chef sera nommé dans chaque ville de province au lieu d’en avoir plusieurs par faction.

Ainsi, pour la sous-préfecture d’Ippy, le commandant de région du FPRC, le général Damboucha Hissen a désigné un Colonel du groupe, soi disant un ex-Commandant de Zone de Haïgbado qui se trouve à  75 kilomètres de Bria sur l’axe Ndélé

sauf que ce nouveau commandant, lors de la prise de ses fonctions à  Ippy, n’a pas fait l’unanimité au sein des forces locales.

Les anciens commandants de zone, qui sont d’ailleurs affiliés à  l’UPC et de l’ethnie peule ne veulent pas que celui-ci, considéré comme un Tchadien, puisse les diriger. D’ailleurs l’ordre lui a été donné de quitter sans délai la ville malgré son ordre de mission.

Depuis 3 jours, la tension ne cesse de monter entre eux à  Ippy.

Finalement, l’État-major des forces coalisées qui se trouve à  Bria a envoyé des renforts pour tenter de régler la situation depuis dimanche.

Source : ABangui

Laisser un commentaire