Centrafrique : l’Association des jeunes de l’Afrique Centrale dénonce le FCFA et brà»le le journal « Jeune Afrique »

0
138
L’activiste


A l’appel de l’ONG Urgences Panafricanistes, dirigée par Kémi Seba, l’Association des jeunes de l’Afrique Centrale (AJEAC) a dénoncé samedi dernier dans la commune de Bimbo le FCFA, considéré comme monnaie du néocolonialisme français, avant de mettre le feu sur des éditions des journaux Jeune Afrique. Plusieurs milliers de personnes ont pris part à  cette mobilisation dans plusieurs pays d’Afrique francophone.

« Notre lutte ne se limite pas seulement à  la question du franc CFA. Surtout, nous en avons assez du système néocolonialiste français, qui enfonce tout un continent dans le chaos, et les effets collatéraux sont aujourd’hui la crise que nous avons du mal à  mâcher ici chez nous en Centrafrique », a dénoncé Joà«l Moyeyegue secrétaire général de cette association.

La montée en puissance des opinions contre le FCFA mais surtout le néocolonialisme français est observée ces dernières années en Centrafrique alors qu’on assiste aussi à  une campagne de désinformation faite par certains médias occidentaux sur la crise dans ce pays.

La dénonciation du franc CFA plus particulièrement le néocolonialisme français, le contenu malveillant des informations publiées dans le journal «Jeune Afrique» constituent les principaux sujets qui ont servi de matière au message délivré par le secrétaire général de l’Association des jeunes de l’Afrique Centrale (AJEAC) et représentant de l’ONG Urgences Panafricanistes en RCA, Joà«l Moyeyegue, au public venu des quatre coins de la capitale Bangui et de la commune de Bimbo.

Pour montrer son indignation contre la politique française en Afrique, les membres de l’AJEAC ont mis le feu au journal «Jeune Afrique», pour exprimer leur amertume vis-à -vis des désinformations sur les actualités africaines publiées dans ce mensuel.

C’est une deuxième activité du genre après le passage de Kémi Séba à  Bangui, où il organisé une grande mobilisation le 16 décembre 2018 contre la Françafrique et le FCFA.

Source : ABangui

Laisser un commentaire