Centrafrique : démission du Premier ministre en application des dispositions de l’accord de paix

0
100
Mathieu


Le Premier ministre centrafricain Simplice-Mathieu Sarandji a remis ce vendredi après-midi sa lettre de démission ainsi que celle de son gouvernement au président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, conformément à  la mise en œuvre de l’accord de paix négocié à  Khartoum au Soudan entre le gouvernement centrafricain et les groupes armés, a appris Xinhua ce vendredi de la Présidence de la République.

Cette démission, a indiqué une source politique, se rapporte à  l’accord de paix permettant de mettre en place un gouvernement inclusif.

Aussi, selon certains analystes, la démission de M. Sarandji, nommé depuis avril 2016, est intervenue à  la suite d’une pression tant de la part de l’opposition politique, de l’opinion publique et de certains leaders des groupes armés pressés de voir se concrétiser l’accord de paix.

Quelques minutes après sa démission et dans une brève intervention à  la presse ce vendredi, M. Sarandji, reconnaissant avoir servi en qualité de premier chef du gouvernement aux côtés du président Faustin-Archange Touadéra, a demandé pardon aux Centrafricains qu’il aurait offensé dans l’exercice de sa charge.

Du fait que M. Sarandji ait démissionné, pour l’heure toutes les attentions sont dressées du côté de la Présidence de la République, pour connaître le nouveau Premier ministre appelé à  former un gouvernement devant intégrer un grand nombre de leaders des groupes armés. F

Source : ABangui

Laisser un commentaire