Centrafrique: La situation reste grave et oblige à  rester vigilant, selon l’envoyé de l’ONU

0
95
Le


L’envoyé de l’ONU en République centrafricaine (RCA) a prévenu jeudi le Conseil de sécurité que la signature de l’accord de paix le 6 février dernier entre le gouvernement et 14 groupes armés ne devait pas faire oublier que la situation dans le pays restait grave.

« La signature le 6 février de l’Accord global pour la paix et la réconciliation nationale est l’aboutissement d’un long processus », a souligné Parfait Onanga-Anyanga, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la RCA, dans un exposé devant les membres du Conseil.

Il a rappelé qu’après une transition difficile, de nouvelles institutions légitimes et démocratiques avaient été installées le 30 mars 2016. « Les Centrafricains viennent donc de très loin mais les dangers demeurent nombreux. Ils méritent notre admiration et tous nos encouragements », a-t-il ajouté.

« Si nous avons raison de nous réjouir que nos efforts multiformes aient permis cette importante avancée politique en République centrafricaine, nous devons cependant demeurer lucide et vigilant car la situation reste grave », a dit l’envoyé de l’ONU.

Source : ABangui

Laisser un commentaire