Togo : un don américain pour appuyer les réformes engagées par le gouvernement

0
102

Un accord de don portant sur une enveloppe de 35 millions de dollars a été signé cette semaine entre les Etats-Unis et le Togo. Se situant dans le cadre du programme Seuil du Millenium challenge corporation, ce don vient récompenser les efforts du pays dans les secteurs fonciers et des technologies de l’information et de la communication.

Lire aussi : Togo/Guinée: après Vincent Bolloré, son groupe mis en examen pour corruption

Le Togo vient de bénéficier d’un appui financier des Etats-Unis à hauteur de 35 millions de dollars (environ 16 milliards de francs CFA). Un accord de don a été signé dans ce sens en fin de semaine entre le ministre togolais de l’Economie et des finances, Sani Yaya et la directrice exécutive par intérim du Millenium challenge corporation (MCC), Cynthia Huger.

L’opération se situe dans le cadre du programme Seuil du MCC qui concerne les progrès réalisés en matière de technologies de l’information et de la communication (TIC) et dans le domaine foncier.

Lire aussi : Crise au Togo : des réformes avant fin décembre et une opposition accusée de tentative de coup d’Etat

«Nous avons remarqué que le Togo a réalisé d’importants progrès ces dernières années dans le domaine des TIC et du foncier. Nous venons avec cet accord de don l’encourager à faire davantage», a déclaré Huger à la cérémonie de signature de l’accord.

Par ailleurs, le don américain est destiné à appuyer le gouvernement togolais dans ses efforts, d’une part pour améliorer l’accès des citoyens à des services TIC de meilleure qualité et abordables, encourager les investissements privés, et d’autre part, offrir aux citoyens davantage de possibilités d’obtenir des droits fonciers formels, notamment dans cinq zones pilotes.

Un programme de réformes pour moderniser l’administration

Cette nouvelle enveloppe américaine tombe à pic pour le Togo. Présidant la cérémonie de signature de l’accord de don, le Premier ministre togolais, Komi Selom Klassou, a expliqué que ce programme s’aligne sur les priorités du gouvernement togolais.

«Les deux domaines couverts par le programme Threshold ou le programme Seuil, à savoir le foncier et les technologies de l’information et de la communication, sont des domaines très importants et qui font partie d’un vaste programme de réformes engagé par notre propre pays», a déclaré le chef du gouvernement togolais en ajustant : «Nous nous réjouissons d’avoir en interne pris à bras le corps ces domaines que vous avez identifiés et qui s’inscrivent dans le cadre de notre partenariat, à savoir le partenariat MCC».

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire