L’Union africaine aspire à  renforcer ses relations avec la Chine (INTERVIEW)

0
42
Cérémonie


Emmanuel Nnadozie, secrétaire exécutif de la Fondation africaine pour le renforcement des capacités (ACBF), a souligné lundi que l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route » et le sommet du Forum pour la coopération Chine-Afrique (FOCAC) de Beijing jouaient un rôle essentiel dans le renforcement des relations entre l’Afrique et la Chine.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants envers le gouvernement chinois pour l’accord qui a été conclu au cours du dernier sommet du FOCAC », a indiqué M. Nnadozie dans une interview accordée lundi à  Xinhua, se référant à  un accord passé entre les dirigeants chinois et africains.

Cette interview a eu lieu en marge de la 32e session ordinaire de l’assemblée de l’UA, un sommet de deux jours qui a débuté dimanche.

A cette occasion, le président chinois Xi Jinping a envoyé dimanche un message destiné à  « féliciter chaleureusement l’UA pour ses progrès ».

Le secretaire exécutif de l’ACBF, une agence de l’Union africaine (UA) spécialisée dans le développement local des capacités, a souligné que le sommet du FOCAC qui s’est tenu en septembre 2018 à  Beijing avait été une grande réussite, et avait permis aux dirigeants chinois, aux dirigeants des pays africains et aux responsables de l’UA de travailler de concert pour définir une feuille de route pour le futur développement des relations Chine-Afrique.

Faisant écho au message de M. Xi, M. Nnadozie a espéré un renforcement de la coopération Chine-Afrique dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route » et des accords passés au cours du sommet du FOCAC.

Le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a quant à  lui souligné pendant la session inaugurale du sommet actuel que le partenariat entre la Chine et le bloc panafricain était plus dynamique que jamais.

« L’ouverture d’un bureau de l’UA à  Beijing permettra de toute évidence de renforcer un partenariat aussi fructueux que diversifié, notamment en termes de dialogue stratégique entre la Commission de l’UA et la République populaire de Chine », a-t-il ajouté.

Source : ABangui

Laisser un commentaire