Retour à  Bangui des délégués aux pourparlers de Khartoum

0
70
Entrée


Bangui, Les délégués du gouvernement et des groupes armés aux pourparlers de Khartoum, au Soudan ont regagné Bangui, mercredi 6 février 2019, après 11 jours de dialogue sous l’égide de l’Union africaine.

« Nous espérons qu’après ce dialogue, la paix va revenir d’une manière définitive au pays. Les fils du pays doivent croire à  ce dialogue qui est vraiment exceptionnel, par ce que depuis le commencement, on a été ensemble, pour rentrer ensemble. En fin, on ne veut plus parler des groupes armés en RCA », a déclaré, à  son arrivée à  l’aéroport de Bangui Mpoko, Esther Guétel, représentante d’une des deux tendances du mouvement Révolution et Justice.

« Nous sommes là  pour récolter ce qu’on a semé. On a pensé aux enfants, aux femmes… et que nous sommes censés tourner le dos à  la guerre afin de penser au devenir de la République Centrafricaine», a renchéri de son côté Igor Lamaka, porte-parole des milices Anti-balaka.
Du côté des groupes armés de l’Ex-coalition Séléka, personne n’a voulu réagir.

Président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), Francis Mogombé s’est dit ému « car ce qu’on a fait ce jour sera gravé dans notre histoire, du fait que pas mal de nos compatriotes qui ont fait la guerre, qui ont pris des armes entre temps, on a réussi à  les convaincre. Je pense que c’est le début de la cohésion sociale, et à  partir de là , on peut déclencher la paix ».
Signalons que du 24 janvier au 04 février 2019, le gouvernement centrafricain et les groupes se sont retrouvés à  Khartoum, au Soudan pour des négociations directes sous l’égide de l’Union africaine.

Ce dialogue a pour objectif de parvenir à  un désarmement complet des groupes armés opérant sur le territoire centrafricain depuis le renversement en mars 2013 du régime du général François Bozizé.

Olive Dona NGAMANADE

Source : ABangui

Laisser un commentaire