Fin à  Bangui de la cérémonie de signature de l’accord de paix avec les groupes armés

0
129
Le


Bangui, La cérémonie de signature de l’accord de paix global avec les groupes armés en République Centrafricaine s’est terminé, mercredi 6 février en fin d’après-midi au palais présidentiel à  Bangui, par une longue allocution du président Faustin Archange Touadéra.

Prenant la parole après le représentant du Secrétaire général de l’ONU, Parfait Onanga Anyanga, le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, le chef de l’Etat centrafricain a promis se rendre dans les semaines à  venir dans l’arrière-pays pour porter « la bonne nouvelle » à  ses compatriotes.

Faustin Archange Touadéra s’est également engagé à  faire adopter un statut approprié pour les anciens chefs d’Etat et à  concrétiser le programme de décentralisation.

Le président de la République a également annoncé le démarrage, dès la fin du 1er trimestre 2019, des activités de la Commission Vérité et Réconciliation.

Il a également indiqué son intention d’actualiser le cadre juridique régissant les activités des partis politiques.

Conclu à  Khartoum, au Soudan après 10 jours de négociations, l’accord global de paix avec les groupes sous l’égide de l’Union africaine (UA), devrait permettre un désarmement complet des 14 groupes armés actifs en territoire centrafricain et la fin des violences qui endeuillent le pays depuis le renversement en mars 2013 du régime du général François Bozizé.

Source : ABangui

Laisser un commentaire