Centrafrique : l’accord de paix signé, mais toujours pas rendu public

0
57
Le


L’accord de paix paraphé hier à  Khartoum a été signé à  Bangui le 6 février, entre le président Faustin-Archange Touadéra et les représentants de 11 groupes armés, trois ayant déjà  signé le texte auparavant. Mais le flou qui entoure toujours les termes définitifs de l’accord laisse planer les doutes sur la question de l’impunité.

Des berges du Nil Bleu aux rives de l’Oubangui, l’avenir de la Centrafrique s’est peut-être joué. Ce mercredi 6 février a été signé à  Bangui un accord qui se veut historique, entre le gouvernement Faustin-Archange Touadéra et les groupes armés, au palais de la présidence. Un compromis trouvé en un temps record – 10 jours à  peine – dans la capitale soudanaise, où des négociations sous l’égide de l’Union africaine (UA) avaient lieu depuis le 24 janvier dernier.

Source : ABangui

Laisser un commentaire