Centrafrique: 14 groupes armés pour un seul territoire

0
131
Des


Chacun maitrisant une partie plus ou moins importante du territoire centrafricain, quatorze groupes armés sont parvenus à  conclure avec les autorités de Bangui un accord de paix, paraphé mardi à  Khartoum.

Depuis la chute du président François Bozizé en 2013, qui a marqué le début d’une profonde crise en Centrafrique, ces groupes contrôlent environ 80% du territoire, où une mission de l’ONU (Minusca) et l’armée tentent d’empêcher les violences quotidiennes.

– Deux influents groupes de l’ex-Séléka

Officiellement, la coalition de la Séléka (alliance en langue locale), à  l’origine de la chute de François Bozizé, a été dissoute en 2013.

Mais deux groupes armés créés par d’ex-généraux de la Séléka ont aujourd’hui une grande influence: le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) et l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC).

Source : ABangui

Laisser un commentaire