Accord de paix de Khartoum: à  Bangui, les Centrafricains partagés

0
113
Bangui,


A Khartoum, au Soudan, les négociations concernant le conflit centrafricain ont abouti ce mardi 5 février à  la signature d’un accord par le gouvernement et les représentants des 14 groupes armés. Les termes exacts ne sont toujours pas connus mais l’accord devrait être signé définitivement, prochainement à  Bangui. Sur place, les habitants sont partagés face à  cette annonce.
A Bangui, la capitale, il fallait être branché sur Radio Centrafrique ce mardi pour suivre les discours à  Khartoum, au Soudan. Le quartier Kasaï était calme mais certains Centrafricains doutent au sujet de l’accord entre le gouvernement et 14 groupes armés, comme Thibault.

« Est-ce que c’est vrai ? Est-ce qu’on va avoir la liberté ? demande-t-il. Quand je vois ce qu’il s’est passé… Si ça change, c’est bon. Mais quand ça change pas, ça ne vaut rien. Le gros problème, c’est ici. Il faut avoir le cœur de tout arrêter. Chaque jour des problèmes, chaque jour la mort. Peut-être que la Centrafrique devient désormais un pays de guerre. On a élu le président. Mais jusqu’ici, on ne comprend pas. Nous, les populations, est-ce qu’il faut encore faire la rébellion pour avoir les postes dans le gouvernement ? On ne sait pas. Ce n’est pas ça, la justice. »

Espoir

Source : ABangui

Laisser un commentaire