Centrafrique : réaction du Porte-Parole du MLPC suite aux allégations mensongères d’un certain mayté

0
134


Monsieur MAYTE, il y a quelques jours, vous vous êtes permis de cancaner via les réseaux sociaux sur la personne de Martin ZIGUELE, président du MLPC.

Ce comportement viole le principe de la démocratie qui consiste à  critiquer les opinions et idées émises sur la place publique et non à  déblatérer sur la vie privée de quelqu’un. Il y a une différence importante à  faire entre la personne elle-même et ses idées. Il nous semble que vous veniez d’inventer une nouvelle forme de démocratie.

Cependant, que nous sachions, cette démocratie ne vous permet pas de vous attaquer à  la personne de ZIGUELE en l’insultant. Vous avez le droit certes de critiquer le président du MLPC sur le terrain politique ; c’est de bonnes guerres. Car étant un homme public il est de facto exposé à  des diatribes. Mais l’attaquer sur le terrain privé nous refusons et estimons que les insultes s’adressant à  la personne de ZIGUELE, tout comme la violence verbale, sont les armes du faible et vous déshonorent. Ainsi, nous nous demandons dans quel intérêt faites-vous cela ? Car, nous MLPC n’arrivons pas à  croire ni comprendre pourquoi une personne que nous croyions intelligente puisse être balourde et bornée à  développer de telles vilenies.

Diantre ! Les gens qui vous emploient ne savent certainement pas à  quel genre de créature insensée, ils ont affaire. Nous plaignons les gens qui vous suivent. Monsieur MAYTE, faites usage de votre liberté de chroniqueur avec imagination et dextérité. Et le seul conseil que nous pouvions vous donner est celui-ci :

avant de vous “prononcerâ€� sur un sujet, quel qu’il soit, et aussi avant de vomir sur une réalité humaine que vous ne comprenez pas, prenez donc la peine de vous informer, d’approfondir vos connaissances. Seulement là  pourrez-vous vous permettre une opinion. Sinon, taisez-vous donc.

En sus, pour ces raisons, nous pensons que, dans votre propre intérêt et celui de votre métier de chroniqueur libre que nous respectons, vous auriez avantage à  gagner de la crédibilité en modifiant votre approche. Une argumentation solide, non-destructive servirait mieux votre cause.

Un tel dérapage, nous pensons qu’il aurait intérêt à  s’appeler VIDANGES. Pour finir, Défendez-vous honorablement que diable ! Nous vous invitons à  utiliser toutes les ressources de votre dialectique pour tenter de nous faire croire à  penser autrement. Patriotiquement.

Le Porte-parole du MLPC

Aimé DOUNDA

Source : ABangui

Laisser un commentaire