Des officiers de l’armée centrafricaine achèvent une formation en droit international humanitaire

0
70
Développement


Le chef du Pilier éducation de la mission Européenne d’entrainement opérationnel (EUTM-RCA), le colonel Silva Lopes, a présidé, vendredi 1er Février 2019 au camp Kassaï, à  Bangui, une cérémonie marquant la fin de formation de six(06) officiers des Forces armées centrafricaines (FACA) ayant suivi un stage sur le monitorat en Droit International Humanitaire(DIH).

Le but de ce stage de deux semaines organisé par les instructeurs de l’EUTM/RCA est de former les moniteurs issus des différents corps des FACA censés dispenser aux soldats les notions sur les violences basées sur le genre (VBG) ainsi que les comportements à  adopter sur le terrain.

Le colonel Silva Lopes a indiqué que ce stage revêt une grande importance car, a-t-il souligné, « Le DIH permet à  toutes les armées du monde d’observer les règles d’éthique liées à  leur profession ».

L’un des récipiendaires, le Lieutenant Mahamat Soumaine, a fait savoir que ce stage lui est bénéfique de par les connaissances acquises dans le domaine des VBG et du DIH.
« Notre armée a pris un coup après ces multiples crises, ces connaissances nous permettent de sensibiliser nos frères d’arme afin de remplir leurs missions de façon plus professionnelle », a-t-il ajouté.
Le caporal-chef Joanes Selefolo, quant à  lui, s’est dit ravi d’avoir pris part à  ce stage et a promis de partager ses connaissances au sein de son bataillon.
Notons que 24 éléments des FACA ont également reçu ce jour au centre de formation professionnelle et de reconversion de Kassai leur certificat en électricité et en menuiserie après deux mois de formation théorique et pratique.
Hormis ces cérémonies, le centre de formation de Kassai a amorcé d’autres stages au profit des FACA, notamment celui d’application en infanterie ainsi que de logistique qui sera entièrement dispensé par des formateurs américains.

Source : ABangui

Laisser un commentaire