En Centrafrique, le cinéma reprend des couleurs

0
37
Une


Une dizaine de réalisateurs formés, une salle inaugurée le 2 février. Le nouveau cinéma centrafricain veut donner une autre image du pays que la guerre et la division.

C’est le petit matin. Lentement, deux jeunes Pygmées marchent dans une rue embrumée de Bangui. Ils viennent vendre au marché des chenilles de la forêt. Elvis Sabin Nagibino suit les images qui défilent sur son écran, les premiers rushes de son futur film consacré à  ces deux jeunes Aka.

Source : ABangui

Laisser un commentaire