Centrafrique : Communiqué du K.N.K sur les “Pourparlers de paixâ€� à  Khartoum

0
73


DECLARATION N°2/KNK/BP/SG.19 DU KWA NA KWA RELATIVE A L’EVOLUTION DES POURPARLERS DE KHARTOUM ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE ET LES GROUPES ARMES LE 29 JANVIER 2019

Depuis le 24 janvier 2019, à  l’instar de chaque centrafricaine et de chaque centrafricain, le Bureau Politique du Kwa Na Kwa suit avec attention le déroulement du dialogue entre le Gouvernement et les groupes armés organisé par l’Union Africaine à  Khartoum (Soudan) dans le cadre de la mise en œuvre de la Feuille de route de l’Initiative Africaine pour la Paix et la Réconciliation en République Centrafricaine.

En prélude à  l’analyse que je me propose de vous livrer ici, je tiens à  déplorer, au nom du Bureau Politique du Kwa Na Kwa, qu’une fois encore, des manœuvres savamment orchestrées ont abouti à  la mise à  l’écart de S.E.M. François BOZIZE YANGOUVONDA des discussions destinées à  ramener la Paix et la Réconciliation dans notre pays.

Ceci est à  nos yeux une occasion manquée de plus venant après le rejet des accords de Nairobi, le sommet de Brazzaville et le Forum National de Bangui qui sont autant d’opportunités de voir se concrétiser l’implication des principaux protagonistes de l’actuelle crise qui secoue la République Centrafricaine tel que recommandé par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC et de l’Union Africaine.

Cependant, comme le dit un adage populaire, « il n’est jamais trop tard pour bien faire ». C’est pourquoi le Bureau Politique du Kwa Na Kwa ose croire que les organisateurs de ces importantes assises sauront retrouver raison et œuvreront à  l’inclusivité du processus avant que ces pourparlers ne parviennent à  leur terme.

Source : ABangui

Laisser un commentaire