Centrafrique : qu’est-ce que Meckassoua concocte à  nouveau avec les agents de renseignements et diplomates français ?

0
149
Centrafrique


Les démons de déstabilisation de la République Centrafricaine engagent-ils toutes les stratégies pour en finir avec le régime de Touadéra ? Pourquoi alors les raisons de toutes ces manigances qui visent à  perturber l’avancée du processus de relèvement du pays ? Au moment où les rebelles veulent faire endormir les gens à  Khartoum, Abdou Karim Meckassoua celui dont tout le monde connait comme un « vipère », concocte des plans pour saboter le régime de Touadéra.

Selon les informations qui nous parvenues de source sà»re, le domicile de l’ancien président de l’Assemblée Nationale, déchu pour ses mauvais comportements et attitudes peu orthodoxe, est devenu une grande cour des hommes mafieux qui sont toujours dans la logique de clouer la RCA.

Meckassoua, depuis la semaine passée, reçoit à  tour de rôle, une vague des diplomates français et agents de renseignement envoyés par le Quai d’orsay. Le sulfureux Meckassoua qui finance depuis toujours certains groupes armés voire les milices du km5, entend quitter dans le territoire centrafricain dans les brefs jours à  venir. Ce dernier, pour ne pas gérer les choses au téléphonique pour ne pas détecter par le renseignement centrafricano-russe, convoque ces diplomates français en son domicile pour peaufiner les stratégies visant à  faciliter son départ pour la France.

Dans un premier temps, ce dernier leur a proposé la stratégie de demander son départ pour question de santé. Mais, il s’est inquiété si le gouvernement s’opposera à  sa sortie hors du pays. Dans un deuxième temps, Meckassoua exhorte les diplomates français à  plaider son sort auprès du président Touadéra en vue de laisser partir.

En quoi Meckassoua peut-il s’inquiéter de quitter le pays ? s’est-il reproché lui-même quelque chose avant de sortir de son pays ? Et pourquoi alors mis à  contribution les diplomates et agents de renseignement français dans son projet de départ pour la France ? C’est clair ! Tout le monde sait que Meckassoua est l’autre bras droit de la France, hostile au pouvoir de Bangui.

Son plan de Paris vise nettement la mise en place des stratégies visant à  renverser Touadéra et son équipe. Meckassoua a compris qu’il n’a plus la chance pour son avenir politique et que seul, un coup de force peut faciliter la réalisation de son rêve. Après avoir longtemps collaboré avec les rebelles qui négocient actuellement l’amnistie à  Khartoum, Meckassoua se propose déjà  un autre plan pour remettre en cause le processus de ce dialogue.

Car, en fin de compte, votre site lepotentielcentrafricain.com a enquêté sur le dossier et que la vérité a fini par jaillir. Aucune autorité ne s’est opposée à  la demande de voyage de Meckassoua. Meckassoua est libre de tout mouvement et il appartiendra à  la justice de statuer sur son sort si lui-même s’est reproché de beaucoup de choses. A suivre…

Herman THEMONA,

Source : ABangui

Laisser un commentaire