52 migrants clandestins africains sauvés au large des côtes algériennes

0
93
Immigration


Les forces navales algériennes ont sauvé dimanche 52 migrants clandestins africains au large de Ghazaouet, dans la province de Tlemcen, à  l’extrême nord-ouest du pays, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense.

Lors d’une opération de recherche et de sauvetage menée à  1.5 miles marins de la plage de Boudouala à  El-Ghazaouet, « une unité des Garde-côtes a réussi, aujourd’hui 27 janvier 2019, (..) à  secourir 52 candidats à  l’émigration clandestine de différentes nationalités africaines qui étaient à  bord d’une embarcation de construction artisanale en naufrage », a précise le communiqué, précisant que l’état de santé de cinq des rescapés s’était « sérieusement dégradé ».

Les migrants sauvés tentaient vraisemblablement de se rendre en Espagne, la côte ouest algérienne étant plus proche de la péninsule ibérique.

La migration clandestine par voie maritime est devenue un véritable casse-tête pour les autorités algériennes, vu le nombre croissant de nationaux et d’étrangers interceptées à  bord de bateaux de fortune tentant de traverser la mer et d’atteindre l’autre rive de la Méditerranée à  la recherche d’une vie meilleure.

Le 19 janvier en cours, le ministre algérien de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a indiqué qu’un total de 119 corps de migrants clandestins ont été repêchés en Algérie et 96 autres sont portés disparus en mer durant l’année 2018.

Intervenant lors des travaux du Forum national sur le phénomène de l’émigration clandestine, le ministre a ajouté que « des dizaines de personnes sont sauvées en haute mer et empêchées ainsi de mettre leur vie en péril ». F

Source : ABangui

Laisser un commentaire