Centrafrique : le Dg de la Douane Frédéric-Théodore INAMO couronné l’homme de l’année 2018 par la Fondation Bamara

0
115
M.


C’est fait ! L’Homme de l’année 2018 est connu. Il s’agit bel et bien du Directeur général de la Douane centrafricaine en la personne de Frédéric-Théodore INAMO qui, pour ses actes patriotiques visant à  renflouer les caisses de l’Etat et contribuer ainsi au relèvement du pays, le trophée Bamara qui est un prix d’excellence lui a été délivré.

C’était le vendredi 25 janvier 2019 à  l’Hôtel Ledger Plaza de Bangui que la cérémonie de remise de ces trophées a eu lieu. Plusieurs personnalités et autres invités de marque ont assisté à  cette cérémonie où une vingtaine des lauréats ont été récompensés.

La Fondation Bambara à  travers son président fondateur Cyrille MOBILIGNAWA et les membres du jury de ces prix ont justifié dans un premier temps, les raisons des choix portés sur les lauréats qui, à  vrai dire, ont fait leur preuve dans les différents domaines d’activité, entre autres, la politique, les affaires, la culture, la communication, la musique, le sport…

Le Dg Frédéric-Théodore INAMO qui est reconnu pour ses bravoures, en conduisant avec rigueur, transparence, compétence, dynamisme et détermination basée sur les résultats fait partie des lauréats en étant même l’homme de l’année 2019. Prix d’excellence et trophée que celui-ci a dédié aux hautes autorités du pays, notamment le président de la République, le Premier ministre, le ministre des Finances et tous ses collègues agents de la Douanes qui s’engagent toujours pour le développement du pays à  travers les performances de la Douane.

« Le Dg de la Douane, a donc exhorté ses collègues à  accomplir davantage leur tâche pour le développement du pays en vue de remporter encore en cette année 2019 un autre prix. Le Dg Frédéric-Théodore INAMO de dire que la Douane centrafricaine reste toujours optimiste pour le relèvement économique de la RCA même si celle-ci n’arrive pas à  accomplir ses missions dans une partie du pays sous influence des groupes armés. Ce qui, selon lui, a essayé de jouer négativement sur les recettes douanières ces dernières années. Mais en tout, les performances sont appréciables, » a-t-il conclu.

Rappelons que le trophée Bamara est décerné à  chaque année, aux personnalités œuvrant dans tous les domaines pour le développement de la RCA comme cela est le cas au Sénégal avec le prix Sédar et au RD Congo avec le prix Mwana Mboka.

Hervé BINAH

Source : ABangui

Laisser un commentaire