Centrafrique – Chronique du Dialogue de Khartoum : Huis clos Gouvernement et groupes armés et début des consultations

0
104
Centrafrique


Après la cérémonie d’ouverture qui a pris fin tard dans la nuit du jeudi 24 janvier, place aux consultations qui ont débuté ce 25 janvier 2019. Gouvernement et groupes rebelles étaient face-à -face ce matin lors d’un huis-clos en présence des facilitateurs de l’ONU, de l’Union Africaine et de la CEEAC. Rien n’a filtré cependant filtré sur les recommandations des groupes armés.

Pour cette consultation, « les observateurs de ce dialogue dont les représentants du parlement, des politiques, de la société civile, de la jeunesse, des victimes et de la plateforme des confessions religieuses, n’ont pas voix au chapitre pour cet huis clos », a rapporté, le site ndjonisango ce matin.

Selon le Ministre d’Etat, Directeur de Cabinet du Président de la République, chef de la délégation, Firmin Grebada, le deuxième du dialogue a été consacré à  la présentation des origines du conflit dont les facteurs sont « dix » et il a réitéré la volonté du Chef de l’Etat qui « demande que l’année 2019 soit une année de paix », une volonté partagée par les groupe rebelles qui se sont exprimés et sont « favorables à  un accord de paix » a-t-il confié à  la presse que vous pouvez voir sur la page Facebook du Ministère de la Communication et des Média – RCA.

Cependant, avant de rentrer dans les vifs du débat, « l’Union Africaine et les Nations Unies « ont expliqué aux Députés, représentants de partis politiques, société civile et leaders religieux présents à  Khartoum comment se dérouleront les pourparlers de paix », a indiqué la Minusca.

Source : ABangui

Laisser un commentaire