Togo : aussitôt reconduit, le Premier ministre Sélom Klassou dévoile la liste de son gouvernement

0
148
En poste depuis juin 2015, Sélom Komi Klassou a été reconduit dans ses fonctions de Premier ministre à la tête d'un gouvernement de 23 membres.

Le président Faure Gnassingbé a reconduit son Premier ministre, Sélom Klassou, ce jeudi 24 janvier. Celui-ci a aussitôt dévoilée la liste de son gouvernement. La nouvelle équipe de l’Exécutif se compose pour l’heure de 23 ministres. Et malgré quelques départs et un jeu de chaises musicales, elle s’inscrit dans la continuité.

On ne change pas une équipe qui gagne ! C’est le message qu’a visiblement voulu envoyé le président togolais Faure Gnassingbé qui a reconduit à travers un décret présidentiel, ce jeudi 24 janvier, le Premier ministre Sélom Komi Klassou. Tard dans la soirée, ce dernier a dévoilé la composition de son nouveau gouvernement dont la liste a été présentée à la télévision publique (TVT).

Lire aussi : Yawa Tségan, première femme présidente de l’Assemblée nationale au Togo

La nouvelle équipe gouvernementale se compose de vingt-trois (23) ministres, dont celui de la Défense qui est désormais rattaché à la présidence de la République. Sur les 23 départements, 14 anciens ministres ont été reconduits, alors que 9 autres ministres font leur entrée. Parmi les reconduits, on note sans surprise des personnalités fortes du régime, notamment Gilbert Bawara à la Fonction publique ; le général Damehame Yark à la Sécurité publique ; Cina Lawson à l’Economie numérique ; Robert Dussey à la tête de la diplomatie ; ou encore Sani Yaya à l’Economie et aux finances. Il est toutefois à noter que plusieurs départements stratégiques, notamment la Communication ou l’Agriculture, ne figurent pas dans cette liste qui reste donc incomplète en attendant la nomination des titulaires de ces postes.

Continuité

En poste depuis juin 2015, le Premier ministre Sélom Klassou va continuer à diriger et à coordonner l’action gouvernementale. Un choix pour la continuité qui fait suite à la tenue, le 20 décembre dernier, des élections législatives boycottées par l’opposition et remportées par le parti présidentiel (UNIR).

Lire aussi : Togo : le pouvoir remporte les législatives avec trois sièges en moins

Conformément à la constitution, le gouvernement avait démissionné le 4 janvier dernier à la suite de la publication des résultats des législatives, avant que le président ne charge l’équipe Sélom Klassou «de continuer à assurer les affaires courantes».

Voici en intégralité la liste du nouveau gouvernement :

– Premier ministre, chef de gouvernement : Selom Komi Klassou ;

– Ministre du Développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse : Victoire S. Tomegah-Dogbe ;

– Ministre de la Fonction publique, du travail, de la réforme administrative et de la protection sociale : Gilbert Bawara ;

– Ministre des Postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques : Cina Lawson ;

– Ministre de la Sécurité et de la protection civile : le général Damehane Yark ;

– Ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur : Robert Dussey ;

– Ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales : Payadowa Boukpessi ;

– Ministre de l’Economie et des finances : Sani Yaya ;

– Garde des sceaux, ministre de la Justice : Puis Agbetomey ;

– Ministre des Mines et des énergies : Dèdèriwè Ably-Bidamon ;

– Ministre de la Santé et de l’hygiène publique : Moustafa Mijiyawa ;

– Ministre auprès du président de la République : Arouna Batiem Silly Kpabre ;

– Ministre du Commerce, des transports, de l’Industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale : Kodjo Adedze ;

– Ministre de l’Enseignement technique, de la formation et de l’insertion professionnelle : Tahirou Babiègue ;

– Ministre de la Planification du développement et de la coopération : Demba Tignokpa ;

– Ministre de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation : Tchabinandi Kolani Yentcharé ;

– Ministre de l’Eau, de l’équipement rural et de l’hydraulique villageoise : Antoine Lekpa Gbegbeni ;

– Ministre des Droits de l’homme et chargé des relations avec les institutions de la République : Christian Trimua ;

– Ministre des Infrastructures : Zouréatou Tchakondo-Kassa-Traoré ;

– Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche : Koffi Akpagana ;

– Ministre de l’Environnement, du développement durable et de la protection de la nature : Olatokoun Wonou David ;

– Ministre de la Culture, du tourisme et des loisirs : Kossivi Egbetognon ;

– Ministre délégué auprès du ministre de l’Eau de l’équipement rural et de l’hydraulique villageoise : Kanfitine Issa Tchede ;

– Ministère de la Défense et des anciens combattants : rattaché à la présidence de la République.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire