Cameroun : démarrage officiel des activités du terminal polyvalent du port de Kribi

0
141
Le terminal polyvalent du port de Kribi au Cameroun, qui accueille des marchandises non-conteneurisées, a une capacité nominale d’hébergement de 1,2 million de tonnes de par an.

Un navire commercial en provenance de Chine arrivé cette semaine au port de Kribi a pu décharger au quai polyvalent ses marchandises composées de plus de 3 000 canalisations. D’après la direction générale du port, cette opération marque l’entrée officielle en activité de la plateforme du terminal polyvalent.

Le port de Kribi (PAK) au Cameroun fait désormais partie des infrastructures portuaires les mieux équipées du Continent. La société portuaire a annoncé ce mercredi l’arrivée du premier navire commercial en provenance de Chine. Ce dernier a déchargé au quai polyvalent plus de 3 000 canalisations destinées au Projet d’alimentation en eau potable de la ville de Yaoundé et ses environs à partir du fleuve Sanaga (PAEPPYS), rapporte la direction du PAK.

Pour les autorités du port, l’arrivée de cet imposant navire est un évènement majeur. Elle marque l’entrée officielle en activité de la plateforme du terminal polyvalent, gérée par le consortium camerounais Kribi polyvalent multiple operators (KPMO).

Lire aussi : Cameroun / Port de Douala : vers la fin de l’ère Bolloré

«On peut désormais affirmer que le PAK est une place portuaire de référence pour les opérations logistiques à destination du Cameroun et de la sous-région», s’est réjoui le chef de secteur douanes du Sud II, Norbert Belinga, cité par la presse locale. Selon les responsables du PAK, cette mise en exploitation du terminal polyvalent aidera à consolider l’attractivité de ce port qui constitue un grand projet de transformation économique pour l’Etat.

Notons qu’avec un tirant d’eau de 16 mètres, le terminal polyvalent est doté d’une capacité d’accueil de navires conventionnels de 25 à 30 000 DWT (deadweight tonnage). Avec cette capacité, le PAK s’attend à un trafic moyen de 500 000 tonnes durant les deux prochaines années. Au cours de cette période, l’exploitation se fera en régie par KPMO, le temps de trouver un nouveau partenaire éligible aux critères demandés par les autorités de tutelle du port t de Kribi.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire