Réunion du comité de pilotage des projets sur financement du programme des nations unies pour le développement

0
81
Réunion


Ouvert ce mardi, 22 janvier 2019, dans la salle de conférence de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), la réunion du comité de pilotage des projets sur financement du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), présidé par le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération M. Robert PANI, assisté de son collègue de la Sécurité Publique M. Jean Sosthène DENGBE, en présence du Représentant Résident ai du PNUD, M. Mathieu CIOWELA.

Organisée par le Gouvernement centrafricain en partenariat avec le PNUD, cette réunion qui a regroupé les représentants des Agences du Système des Nations Unies, ceux des représentations diplomatiques et consulaires et des coordonnateurs des projets. Elle a pour objectif l’approbation du Plan de Travail Annuel (PTA) 2019, en vue de sa mise en œuvre conjointe entre le Gouvernement Centrafricain et cette Institution Onusienne.

Le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération M. Robert PANI, a rappelé à  l’assistance que la revue annuelle organisée en décembre 2018 a permis d’évaluer de manière générale et avec satisfaction la mise en œuvre des projets qui s’articulent autour des trois piliers du RCPCA suivants : pour la gouvernance, il s’agit notamment des :

Projets conjoints d’appui à  la lutte contre les violences des droits de l’homme et à  la relance de la justice en Centrafrique ; celui de la cour pénale spéciale ; du renouvellement des forces de sécurité intérieures (FSI); de la lutte contre l’impunité de violence sexuelle et autres formes de violences basées sur le genre ; la promotion de la participation politique et leadership des femmes dans la consolidation de la paix ; femmes, arbres de paix : pionnières de la gouvernance locale inclusive en RCA ; l’automatisation économie des femmes et promotion de leur participation au processus de gouvernance locale (Vakaga) et Haut Mbomou ; la restauration de l’Etat et relèvement à  Bambari et la médiation et au dialogue politique pour une paix durable en RCA.

En ce qui concerne le pilier stabilisation, résilience et gestion des ressources naturelles, il a relevé les projets tels que le programme conjoint des Nations Unies pour la résilience des adolescents et jeunes de Centrafrique ; le projet d’assistance rapide pour la consolidation de la paix et la stabilisation sociale dans les communautés affectées par les conflits ; le soutien aux activités génératrices des revenues durables des personnes vulnérables de la ville de Batangafo ; le projet pilote des nations unies pour la sécurité humaine et enfin, le développement local et la résilience.

Il a enfin invité le PNUD, à  ménager davantage d’efforts pour consolider ce partenariat agissant au service de toute la population centrafricaine et du peuple centrafricain
M. Mathieu CIOWELA a pour sa part fait savoir, que cet exercice est basé sur la bonne gouvernance et consiste à  lutter contre l’exclusivité. Selon lui les résultats de 2018 constituent un fondement de l’année 2019, les objectifs sont atteints, mais il y a de défis à  relever surtout dans la question sécuritaire afin qu’ils n’ont pas accéder à  d’autres régions.

Source : ABangui

Laisser un commentaire