Burkina Faso : le nouveau Premier ministre a formé son gouvernement [Liste]

0
78
Le nouveau chef du gouvernement, Chritophe Diabiré, a rendu publique la liste de sa nouvelle équipe quelques heures après avoir pris ses fonctions ce jeudi 24 janvier 2019.

Le Burkina Faso a un nouveau gouvernement dont la composition a été rendue publique ce jeudi 24 janvier à 15h. La nouvelle équipe a été dévoilée quelques heures après l’entrée en fonction du nouveau Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, qui a été nommé lundi dernier par le président Roch Marc Christian Kaboré, à la suite de la démission du gouvernement Paul Thiéba Kaba.

Le nouveau gouvernement est composé de 32 ministres, avec l’entrée en fonction de fortes personnalités, notamment l’ancien journaliste Chérif Sy à la Défense nationale, ainsi que le maintien à son poste du chef de la diplomatie, Alpha Barry, lui aussi ancien journaliste. Parmi les départs remarqués, celui de Simon Compaoré, président par intérim du parti présidentiel (MPP), ainsi que de la ministre de l’Économie et des finances, Rosine Sori-Coulibaly, qui a été remplacée par Lassané Kaboré, jusque-là directeur chargé de la Surveillance multilatérale à la CEDEAO.

Lire aussi : Burkina Faso : l’économiste Dabiré Christophe nommé Premier ministre

Voici en intégralité la composition du nouveau gouvernement du Burkina, d’après le décret présidentiel rendu public dans l’après-midi de ce jeudi 24 janvier :

– Ministre d’État, ministre de la Défense nationale et des anciens combattants : Moumina Chériff SY ;
– Ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale : Siméon Sawadogo ;
– Ministre des Affaires étrangères et de la coopération : Alpha Barry ;
– Ministre de la Sécurité : Ousséni Compaoré ;
– Ministre de la Justice, Garde des sceaux : Bessolé René Bagoro ;
– Ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur : Paul Robert Tiendrebéogo ;
– Ministre de l’Éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales : Stanislas Ouaro ;
– Ministre de la Santé : Léonie Claudine Lougue ; 
– Ministre de l’Économie, des finances et du développement : Lassané Kaboré ;
– Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation : Alkassoum Maïga ;
– Ministre de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale : Séni Mahamadou Ouédraogo ;
– Ministre du Développement de l’économie numérique et des postes : Hadja Fatimata Ouattara ;
– Ministre de la Communication et des relations avec le Parlement : Remis Fulgance Dandjinou ;
– Ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles : Salif Ouedraogo ;
– Ministre de l’Eau et de l’assainissement : Niouga Ambroise Ouédraogo ;
– Ministre des Infrastructures : Éric Wendenmanegha Bougouma ;
– Ministre de l’Énergie : Bachir Ismaël Ouédraogo ;
– Ministre des Mines et des carrières : Oumarou Idani ;
– Ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière : Vincent Timbindi Dabilgou ;
– Ministre de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire : Hélène Marie Laurence Ilboudo ;
– Ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat : Harouna Kaboré ;
– Ministre des Ressources animales et halieutiques : Sommanogo Koutou ;
– Ministre de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes : Salifo Tiemtoré ;
– Ministre de l’Urbanisme et de l’habitat : Maurice Dieudonné Bonanet ;
– Ministre des Droits humains et de la promotion civique : Maminata Ouattara ;
– Ministre de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique : Batio Bassière ;
– Ministre de la Culture, des arts et du tourisme : Abdoul Karim Sango ;
– Ministre des Sports et des loisirs : Daouda Azoupiou ;
– Ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des finances et du développement, chargé du Budget : Édith Clémence Yaka ;
– Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des finances et du développement, chargé de l’Aménagement du territoire : Pauline Zouré ;
– Ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, chargé de la Décentralisation et de la cohésion sociale : Madiara Sagnon ;
– Ministre délégué auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, chargé de la Recherche scientifique et de l’innovation : Urbain Ibrahim Coulidiati ;

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire