Centrafrique : Le Ministère des Affaires Etrangère renforce la capacité des Protocoles d’Etat

0
56
Le


Forte dans sa politique florissante et son dynamisme, c’est dans ce contexte que le Ministère des Affaires Etrangères a organisé une formation de renforcement de capacité ce lundi 21 janv.-19, en vue d’apporter une nouvelle ère à  aux protocoles d’Etat.

A cet effet voici l’intégralité de l’allocution du Ministre Délégué :

A

L’OCCASION DE LA CEREMONIE D’OUVERTURE DE L’ATELIER DE REMISE A NIVEAU DU PERSONNEL DU PROTOCOLE SUR LA PRATIQUE DU PROTOCOLE ET LA GESTION DES PRIVILEGES ET IMMUNITES DIPLOMATIQUE ET CONSULAIRE

Mesdames et Messieurs

Distingués invités ;

Chers participants.

C’est avec un réel plaisir que je prends la parole, à  l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’Atelier de remise à  niveau du personnel du protocole sur la pratique du protocole et la gestion des privilèges et immunités diplomatique et consulaire.

Cet atelier vient à  point nommé, car vous êtes sans ignorer que depuis un certain moment, des jeunes ont été recrutés au sein des services de protocole sans aucune formation théorique préalable, et les anciens n’ont plus bénéficié de remise à  niveau.

Et encore, quelques dizaines de nos jeunes compatriotes viennent d’être intégrés dans la Fonction Publique Centrafricaine pour le compte du Département des Affaires Etrangères.

Cet atelier de renforcement des capacités du personnel et Agent du protocole d’Etat se déroule non seulement sous forme d’exposés magistraux mais aussi et surtout avec des ateliers des travaux pratiques ceci afin de mieux assurer les taches protocolaires et d’améliorer les protocoles des cérémonials.

La pratique du droit diplomatique et consulaire, notamment la gestion des privilèges et des immunités diplomatiques et consulaires requiert une bonne maîtrise des textes, conventions et les Lois nationales.

C’est à  ce titre, que le Gouvernement dirigé par Monsieur Simplice Mathieu SARANDJI, Premier Ministre, chef du Gouvernement de son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, chef de l’Etat a décidé de l’organisation de cet atelier qui vise à  donner aux cadres et agents du Protocole un éclairage sur le droit des immunités et privilèges diplomatiques et consulaires tels que contenus dans les Conventions de Vienne de 1963 sur les relations diplomatiques et consulaires et les Lois nationales.

Chers participants,

Pendant dix (10) jours, vous serez entretenus par des éminents intervenants et pas les moindres, nantis de connaissances nécessaires avérées qui ont fait leurs preuves dans le métier et ayant occupé d’importants postes de responsabilité au sommet de l’Etat.

Aussi voudrais-je vous exhorter, à  saisir cette occasion afin de vous approprier les différents modules qui vous seront dispensés et de participer de manière assidue à  ces travaux pour que les imperfections constatées çà  et là  dans les différentes cérémonies soient corrigées.

Sur ce, je déclare ouverts les travaux de l’atelier de remise à  niveau du Personnel du Protocole sur la pratique du protocole et la gestion des privilèges et immunités diplomatiques et consulaire.

Je vous remercie.

Source : ABangui

Laisser un commentaire