L’opération de stabilisation des casques bleus de la MINUSCA se poursuit à  Bambari

0
123
Des


Bangui, Des casques bleus de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) ont mené, samedi 19 janvier 2019, une nouvelle offensive contre des éléments armés de l’Union pour le peuple centrafricain (UPC) dans la ville de Bambari (388 KM au nord-est de Bangui), a appris l’ACAP de sources dignes de foi.

L’objectif de cette nouvelle offensive des casques bleus est d’éloigner les groupes armés de l’UPC prompts à  entretenir l’instabilité.

L’instabilité à  Bambari a pris corps le 10 janvier dernier lorsque des éléments de l’UPC, désireux d’empêcher la célébration en différé de la Journée Mondiale de l’Alimentation, se sont attaqués aux invités venus des différentes préfectures et de la capitale centrafricaine, Bangui, provoquant le report des festivités.

En réponse à  cette agression, les casques bleus appuyés par des éléments des Forces armés centrafricaines (FACA) ont riposté et repoussé les assaillants, permettant de rétablir l’ordre public par le démantèlement des barricades érigés çà  et là  dans la localité.

Considérant cette contre-offensive comme une provocation, les groupes armés des autres localités sont arrivés en masse à  Bambari, suscitant l’émoi parmi les civils.

Ce bras-de-fer engagé par les groupes armés à  Bambari constitue le premier test pour les casques bleus depuis l’adoption du nouveau mandat de la MINUSCA autorisant ces derniers à  se servir de tous les moyens en leur possession pour assurer systématiquement la protection des civils.

Il convient de signaler qu’au cours de leurs opérations, samedi 19 janvier, les casques bleus ont fait des prisonniers dans les rangs de l’UPC, dont Ibrahim Garga, responsable politique de l’UPC.

Source : ABangui

Laisser un commentaire