La presse centrafricaine narre la libération de Bakouma

0
140
La


Les journaux centrafricains parus lundi traitent essentiellement de la reprise du contrôle de la ville de Bakouma par les Forces armées centrafricaines (Faca) et des casques bleus du contingent marocain de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca).

« La ville minière de Bakouma sous contrôle des forces coalisées Faca-casques bleus », annonce l’Agence centrafricaine de presse (Acap). Selon cette agence, Pierrette Benguéré, la Préfète du Mbomou a reconnu que Bakouma (864 km au sud-est de Bangui) est désormais sous contrôle des Forces armées centrafricaines (Faca) et des casques bleus du contingent marocain de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca).

L’Acap précise que Vladimir Monteiro, le porte-parole de la Minusca, a indiqué que les éléments du Front populaire pour la renaissance (FPRC) et de l’union pour la paix en Centrafrique (UPC) ont quitté la ville de Bakouma sans donner plus de précisions.

La ville de Bakouma est très riche en ressources minières dont l’uranium, l’or et le diamant. Elle était tombée entre les mains des éléments du FPRC d’Abdoulaye Hissène et de l’UPC d’Ali Ndarassa, le 31 décembre dernier.

Le Confident renseigne que « la sous-préfecture de Bakouma (est) finalement libérée ». Selon ce journal, l’invasion de la sous-préfecture de Bakouma par les rebelles et mercenaires de l’UPC et du FPRC occasionnant des pertes en vies humaines et le déplacement massif de la population vers Bangassou ou d’autres localités, a pris fin le 16 janvier 2019 avec l’opération conjointe Minusca-Faca-UE.

Cela fait dire à  L’Écureuil que « Bakouma repasse sous contrôle de la coalition Faca-Minusca ». Pour sa part, L’Hirondelle rapporte que la libération de Bakouma intervient « une semaine après que des forces coalisées casques bleus-Faca ont repoussé une attaque de groupes armés dans la ville de Bambari (388 km au centre-est de Bangui) où devait se rendre le Président Faustin Archange Touadéra pour la célébration en différé de la Journée mondiale de l’alimentation.
Au plan diplomatique, la Fraternité fait savoir que « Vladimir Poutine remplace l’ambassadeur de Russie en RCA ». Il s’agit de Vladimir Titorenko qui a précédemment été ambassadeur de la Russie en Irak, en Algérie et au Qatar. Ce changement intervient dans une période de renforcement des relations entre les deux pays, écrit ce journal.

BB/id/te/APA

Source : ABangui

Laisser un commentaire