La ministre de la Défense Marie-Noà«lle Koyara annonce la poursuite du recrutement dans l’armée centrafricaine

0
115
Marie-Noëlle


Bangui, La ministre de la Défense nationale et de la Reconstruction de l’Armée, Marie-Noà«lle Koyara, a annoncé, au cours d’ une conférence de presse samedi 19 janvier 2019 à  Bangui, la poursuite du recrutement de 1023 militaires au sein des Forces Armées Centrafricaines (FACA).

‘objectif de ce face-à -face avec les professionnels des médias est de présenter l’état d’avancement des travaux et les difficultés enregistrés pendant le déroulement du processus de recrutement.

« Ce n’est pas dans toutes les régions de la République Centrafricaine que le concours va être annulé, cela va se faire dans les zones où le comité d’organisation a constaté des anomalies, notamment dans les arrondissements de Bangui, de Bimbo et ses environs », a précisé Mme Koyara.

« Après les résultats de l’enquête, le comité d’organisation du recrutement des militaires a passé la suite des travaux d’organisation dudit concours aux partenaires techniques, à  savoir la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) et la Mission de l’Union Européenne pour la Formation (EUTM) », a-t-elle souligné.

Dès le 21 janvier prochain, les listes des candidats des zones ayant connu des problèmes vont être affichées, a annoncé le membre du gouvernement, ajoutant que le 27 janvier prochain se dérouleront les épreuves écrites pour la zone de Bimbo et ses environs, tandis que celles de Bangui auront lieu le 27 février de l’année en cours.

L’instruction du président de la République veut que le recrutement des militaires soit un recrutement de réconciliation pour que toutes les régions soient représentées dans cette Armée nationale, a souligné la ministre.

«Le recrutement fait partie du plan national de la Défense que le Chef de l’Etat a eu à  signer pour définir l’orientation qui consiste à  asseoir une armée de garnison dans les quatre garnisons qui ont été définies », a précisé Mme Koyara.

Il convient de noter que pour le recrutement national de 1023 militaires, le comité d’organisation a enregistré 16.000 dossiers de candidature, dont 12.000 provenant de Bangui.

Source : ABangui

Laisser un commentaire