Centrafrique : inauguration de la nouvelle radio nationale avec des équipements modernes

0
99
Le


Le président centrafricain Faustin Archange Touadera a procédé ce mercredi 16 janvier 2019 à  l’inauguration de la radio nationale, nouvelle version, avec des équipements modernes permettant la couverture nationale.

La Radio Centrafrique était surnommée « Radio Bangui » depuis près de 20 ans, vue sa couverture restreinte suite à  la vétusté de ces équipements et le sabotage de ses installations à  travers le pays. C’est dans ce contexte que depuis la campagne électorale en 2015, Faustin Archange Touadera a fait de ce souci une préoccupation majeure, réitérée dans plusieurs discours dont celui du Nouvel an 2019.

Cette nouvelle version de la Radio Centrafrique dispose des équipements techniques modernes pouvant faciliter la couverture jusqu’à  800 Km. Cet investissement s’est effectué sur fonds du gouvernement après un appel d’offre international que la société camerounaise Anecdote a pu décrocher.

« Le peuple centrafricain aura désormais la possibilité d’être informé en temps réel sur les nouvelles du pays. La puissance de l’émetteur permet déjà  la couverture d’une grande partie du territoire », a souligné Jean Pierre Amougou Belinga, président directeur général du groupe Anecdote et également patron de la Chaine de télévision Vision 4.

« Nous avons reçu les émetteurs de hautes et de basses fréquences, comme un nouveau émetteur de 10 Kwatet plusieurs autres équipements qui vont nous permettre de mieux travailler maintenant comme radio nationale », a résumé le directeur général de la radio Centrafrique Jésus Tarcile Bomongo.

La prochaine étape consiste à  installer des émetteurs de relais dans plusieurs villes du pays et de passer à  la réhabilitation et équipement de la Télévision Centrafricaine, elle aussi dans un état de déconfiture.

Un soulagement pour les journalistes mais plus encore pour les auditeurs qui a échangé en direct à  travers l’appel téléphonique avec le chef de l’Etat, prouvant leur satisfaction au retour de la nation nationale dans leurs zones.

La Radio Centrafrique qui n’émettait plus au-delà  de la capitale Bangui depuis plus de 20 ans couvre désormais 80% du territoire.

Le ministre de la Communication et des Médias porte-parole du gouvernement Maxime Kazagui n’a pas caché sa joie en déclarant avec fierté que ce projet réalisé par le groupe camerounais Anecdote a été financé sur fonds propre par l’État centrafricain.

La Radio Centrafrique a été installée en décembre 1958. Les décennies des crises dans le pays ont conduit à  son déclin donnant la place à  l’émergence des radios privées et communautaires.

Source : ABangui

Laisser un commentaire