Centrafrique : tension à  Bangui, les FACA retraités reçus par le Premier ministre.

0
137
Centrafrique


Bangui , 24 heures après avoir intensifié leur pression sur le gouvernement, les représentants du collectif des soldats FACA retraités ont été reçus par le Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji, en présence des représentants de la Communauté internationale ce jeudi 17 janvier 2019.

Après une promesse d’un versement partiel de leur fonds la semaine prochaine et un geste symbolique d’une somme de 12 000 francs CFA par personne (environ 10 millions FCFA pour l’ensemble des grévistes) afin de leur permettre de survivre cette semaine, les soldats FACA retraités, qui ont bloqué depuis mercredi 16 janvier toutes circulations sur les avenues des Martyrs et de l’indépendance, ont finalement levé ce jeudi 17 janvier leurs dispositifs sur les deux avenues. Les circulations ont repris normalement depuis midi.

Alors que la veille dans la soirée, cinq (5) représentant des grévistes ont été conduits au domicile de la ministre de la Défense par le ministre de la Sécurité publique le général Henri Wanzet Linguissara pour tenter de les convaincre, mais la base a catégoriquement rejeté les propositions de la ministre Marie-Noà«lle KOYARA de la Défense. Ils exigent par ailleurs la présence du général Djéngbo, le médiateur de la Présidence qui aurait été reçu par le Président Faustin Archange TOUADERA la semaine dernière qui lui aurait graissé au passage les pattes, selon un membre du collectif contacté par CNC.

Après les négociations avortées avec le Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji, la ministre de la Défense Marie-Noà«lle KOYARA et le ministre de la Sécurité publique Henri Wanzet Linguissara le mois dernier, les grévistes ont revendiqué hier soir la présence du chef de l’État Faustin Archange TOUADERA. Ce qui n’a pas été fait d’ailleurs.

Avec la pression qu’ils ont mise sur le gouvernement, sept (7) de leurs représentants ont finalement été reçus par le Premier ministre ce jeudi 17 janvier en présence de la ministre de la Défense et celui de l’intérieur à  la primature.

Avec la proposition du paiement partiel de leur fonds, la semaine prochaine et le versement immédiat en espèce de 10 millions de francs CFA pour leur bière, les grévistes ont finalement accepté de lever les barricades qu’ils ont érigées sur les avenues de l’indépendance et des martyrs.

Rappelons qu’hier, le service de renseignement de la présidence aurait détecté la présence des armes à  feu dans les sacs à  dos des manifestants sur l’avenue des Martyrs. Ce qui a poussé le gouvernement à  éviter d’autres affrontements dans la capitale avec les 782 professionnels des armes retraités dernièrement qui sont en grève.

Source : ABangui

Laisser un commentaire