Le Maroc salue l’adoption de l’accord agricole avec l’UE, Sahara inclus

1
161

Ce mercredi 16 janvier 2019, réunis en séance plénière, les parlementaires européens ont approuvé à la très grande majorité l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne. Cet accord permettra d’étendre les préférences tarifaires aux produits agricoles et de pêche issus des provinces du sud du Maroc. A Rabat, on salue une décision responsable et y voit un important pas franchi dans les relations entre le Royaume et l’Union.

C’est une bonne nouvelle pour les producteurs agricoles et pécheurs des provinces du sud du Maroc. Ce mercredi, le parlement européen a adopté à une grande majorité, l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne (UE).

Lire aussi : Engrais : le groupe marocain OCP lance deux filiales tournées vers l’international

Selon un communiqué du ministère marocain des affaires étrangères, cet accord souligne « explicitement que les produits agricoles et de pêche, issus des provinces du Sud bénéficient des mêmes préférences tarifaires que ceux couverts par l’Accord d’Association ».

L’accord confirme également que « tout accord couvrant le Sahara marocain ne peut être négocié et signé que par le Royaume du Maroc dans le cadre de l’exercice de sa souveraineté pleine et entière sur cette partie de son territoire », insiste le ministère des affaires étrangères qui a ajouté que ce vote vient couronner un long processus de négociations techniques, de concertations politiques et de validations juridiques.

Un important pas franchi sur le dossier du Sahara marocain

Pour les autorités marocaines, l’adoption de cet accord est un important pas franchi dans les relations avec l’UE qui ne sont souvent pas les meilleures quand la question du Sahara est évoquée. Rabat a ainsi salué « l’engagement continu (des institutions européennes et des Etats membres de l’UE, ndlr) dans un esprit de responsabilité, en vue de faire face aux manœuvres et attaques menées par l’Algérie et le polisario pour torpiller ce partenariat séculaire ».

L’adoption de ce texte constitue une « base solide pour une relance pleine et entière de son partenariat avec l’UE, afin de relever ensemble, les défis auxquels fait face la région, et saisir ses opportunités, dans un esprit de clarté, de responsabilité et d’ambition », indique-t-on.

Lire aussi : Sanae Lahlou, une experte de l’international à la tête de la Business Unit Afrique de Mazars

Le communiqué rappelle que du côté marocain, une triple logique a prévalu lors des négociations avec l’UE. Il s’est agi de la défense non-négociable de l’intégrité territoriale du Maroc et des fondamentaux de sa position à l’égard du Sahara marocain, la préservation de ses intérêts économiques dans un secteur important avec un partenaire commercial privilégié et l’attachement sincère au partenariat multidimensionnel et profond avec l’UE.

Source : La Tribune Afrique

1 COMMENTAIRE

  1. La France a cree l UE et la controle. Les autres pays de cette UE a genoux devant la France. Devant cette situation les pays africains ouvrirons grands leurs yeux vers l Asie…Les USA l ONU et l UA se montrent plus honnetes que tous les Europeens…Depuis Adam et Eve l Europe a toujours vecu dans les intrigues…ca ne changera pas de si vite cette culture politique europeenne

Laisser un commentaire