Guinée Bissau : la CEDEAO insiste sur la tenue des législatives en mars 2019

0
78

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest s’est montrée ce mardi intransigeante sur la date des élections législatives en mars 2019 en Guinée Bissau. Dans un communiqué, la mission de l’institution sous-régionale dans le pays a prôné des sanctions à l’encontre de toute personne qui tentera d’entraver le processus électoral.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) fera tout pour que les élections législatives prévues le 10 mars 2019 en Guinée Bissau aient lieu. Ce mardi, dans un communiqué, la mission de l’institution à Bissau a appelé à des sanctions à l’encontre de tous les politiques et autres personnes qui tenteront d’interrompre le déroulement du processus électoral dans le pays.

A la tête de la délégation de l’organisation sous-régionale, le président de la Commission, Jean-Claude Kassi Brou, a insisté sur l’importance de la tenue de ce scrutin dont la date a été fixée par le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement expliquant qu’elles permettront au pays de retrouver la stabilité.

Toujours concernant les élections législatives, la mission de la CEDEOA a salué les  progrès accomplis par le pays. Elle a ensuite appelé les acteurs politiques et administratifs à se concentrer sur les préparatifs du processus électoral, réitérant son engagement à accompagner la Guinée-Bissau dans le but de lui permettre de mettre définitivement un terme à la crise.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire