RCA: pression de la Minusca sur les rebelles du FPRC à  Boukouma

0
68
Antonio


En République centrafricaine (RCA), la situation est toujours aussi difficile à  Bakouma, ville minière du sud-est du pays. La quasi-totalité des habitants ont fui, suite à  des affrontements, fin décembre, entre groupes rebelles et militaires. La localité est aujourd’hui livrée aux miliciens du FPRC. Au total, entre 12 000 et 15 000 personnes dont plus de 5 600 sont arrivées à  Bangassou, plus à  l’Est. Ocha a commencé à  apporter une première aide humanitaire à  ceux qui sont parvenus à  rejoindre Bangassou. De son côté, la Minusca travaille avec les humanitaires et tente de faire pression sur les rebelles du FPRC afin que ces derniers quittent la ville.
Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) a commencé à  apporter une aide à  Bangassou mais en raison de l’insécurité, il n’est pas encore possible de venir en aide aux autres déplacés.

Jointe au téléphone par RFI, Karen Perrin, chef du bureau OCHA en RCA, précise qu’à  ce jour, la réponse humanitaire est centrée principalement sur la ville de Bangassou où « on continue l’enregistrement des personnes déplacées et où une réponse en santé est déjà  en cours au travers des centres de santé et des cliniques mobiles ».

Sécurité alimentaire : « Une réponse se met en place »

Source : ABangui

Laisser un commentaire